Les oestrogenes et anti-oestrogenes organometalliques du rhenium et du technetium radioactifs : un nouveau type de radiopharmaceutiques utilisables en imagerie et traitement du cancer du sein

par Pierre Morel

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Siden Top.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Actuellement environ un tiers des cancers chez la femme sont des cancers du sein. En france avec 25000 nouveaux cas par an, il touche pres d'une femme sur dix. Les analyses biochimiques du 11 -(cyclopentadienyltricarbonylrhenio)ethynylstra-1,3,5(10)-triene-3,17-diol ont demontre la viabilite de son utilisation dans le traitement de ce cancer. Mais cette molecule n'est active qu'avec un rhenium radioactif et notre objectif consiste a trouver une voie de synthese pour y parvenir. En travaillant sur son analogue non fonctionnalise en 11, nous avons prepare le premier derive du 17-ethynylstradiol portant un cyclopentadiene en 17 et developpe trois methodes susceptibles de resoudre le probleme : la premiere repose sur une transmetallation avec du re(co) 5br, la seconde est basee sur la reduction de reo 4 par le dibal-h et la derniere est une extension de la reaction de dlt decouverte par m. J. Wenzel. L'acces a un cyclopentadiene en 17 ouvre de nouveaux horizons au marquage des steroides par des complexes organometalliques et le marquage du 17-ethynylstradiol par le complexe du titane (iv) en est une illustration. Par ailleurs, deux nouveaux derives du 17-ethynylstradiol fonctionnalises en 3 et 17 par le complexe organometallique re(co) 3( 5-c 5h 4) ont ete prepares et etudies en milieu biologique. Dans l'objectif d'explorer l'influence des substituants en 11 sur le comportement des steroides (effet strogenique ou anti-strogenique), nous avons egalement synthetise et etudie biologiquement le 11-(cyclopentadienyltricarbonylrhenio)ethynylstra-1,3,5(10)-triene-3,17-diol. Il s'agit du premier exemple en serie rheniee d'hormone strogenique marquee en 11 qui a ete obtenu par synthese indirecte en neuf etapes via un derive oxo en position 11.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 207 p.
  • Annexes : 274 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.