De l'amelioration des performances par la replication des objets : une approche par estampillage

par JEAN-PHILIPPE LESOT

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Jean-Marie Rifflet.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'amelioration des performances d'un service distribue vis-a-vis de ses utilisateurs est un critere important de satisfaction. Or, les canaux de communication introduisent des temps de propagation et de latence qui penalisent le client. L'utilisation de portables connectes par intermittence ou avec des debits faibles et irreguliers ajoute des contraintes supplementaires. Notre travail a comme objectif principal d'ameliorer les performances des clients dans un systeme distribue a objets. Notre contribution principale est d'une part un cadre de travail (architecture partielle d'un systeme a objets utilisant la replication active) et d'autre part un protocole d'estampilles d'ordonnancement. Tout d'abord, le protocole des estampilles d'ordonnancement permet a une requete de transporter avec elle toutes les informations necessaires a sa livraison dans un ordre impose par un modele de coherence. L'implantation de ce modele se resume alors a utiliser ce protocole pour determiner un ordre sur les requetes en les identifiant et les estampillant. Cela dissimule aux concepteurs de serveurs les problemes de propagation, de stockage, de remise en ordre et de livraison des requetes a l'application. Nous esperons ainsi augmenter l'utilisation d'un modele de coherence strictement necessaire, voire d'un modele specifique, a l'application en proposant une solution simple et efficace. Ensuite, dans notre cadre de travail, chaque objet gestionnaire fournit, independamment des autres, des fonctionnalites precises permettant a chacun de tirer partie de son environnement, et d'etre facilement interchangeable. Entre ces differents objets, les communications sont les plus asynchrones possibles et les interactions sont au maximum locales. Enfin, l'implantation d'un prototype montre le cout limite du protocole des estampilles d'ordonnancement, ainsi que sa facilite d'utilisation pour implanter des modeles de coherence et des mecanismes de synchronisation.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 166 p.
  • Annexes : 109 ref.

Où se trouve cette thèse ?