Morphologie de surfaces vicinales de metaux purs et d'alliages : stabilite et rugosite. experiences et modelisations

par Éric Le Goff

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Bernard Legrand.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Pour les applications technologiques impliquant des proprietes de surface, il est necessaire de comprendre et de maitriser les phenomenes de rugosite et d'instabilite de surface des cristaux de metaux purs et d'alliages. Dans ce but, trois surfaces ont ete etudiees experimentalement : cu(1,1,5), cu 8 3pd 1 7(1,1,5) et cu 3au(1,1,11). La face cu(1,1,5) a ete etudiee par stm (scanning tunneling microscopy) a temperature variable entre 300 k et 365 k. Nous avons observe, dans toute la gamme de temperature exploree, que cette surface est stable et non rugueuse. La comparaison des resultats experimentaux avec des simulations monte carlo a permis de determiner la constante d'interaction entre marches a = 100 k (interaction elastique entre marches en a/l 2) et l'energie de formation de crans en bord de marches e k = 1430 k. La determination de la temperature de transition rugueuse du cu(1,1,5) nous a conduit a etendre ce resultat en calculant le diagramme de phases des faces vicinales dans l'espace des parametres (a, e k et angle de coupe). Ce diagramme de phases complet (a>0, a<0) d'un systeme de marches en interaction a ete obtenu par la methode du cylindre (methode de la matrice de transfert avec conditions aux limites periodiques). Concernant les alliages, la face cu 8 3pd 1 7(1,1,5) a ete etudiee par stm a temperature ambiante. Cette face presente une structure formee de marches simples qui contraste avec la structure en marches appariees de la face cu 8 3pd 1 7(1,1,11), en accord avec les predictions theoriques. Enfin, la face vicinale de cu 3au(1,1,11) a ete etudiee par stm a temperature variable (entre 300 k et 700 k) et par diffraction d'helium. On observe, sur cette surface, que les marches s'apparient sous la temperature critique t c (=663 k), tandis qu'au-dessus de t c la surface presente une structure marches simples qui facettent. Ces resultats illustrent les multiples manifestations de l'influence de l'ordre chimique sur la morphologie de surface.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par [CCSD] à Villeurbanne

MORPHOLOGIE DE SURFACES VICINALES DE METAUX PURS ET D'ALLIAGES : STABILITE ET RUGOSITE. EXPERIENCES ET MODELISATIONS

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 325 p.
  • Annexes : 213 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1999PA066290
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.