Influence des inhomogeneites electroniques dans les plans cu02 des cuprates supraconducteurs sur la longueur de penetration magnetique a basse temperature

par JORAN LE COCHEC

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Julien Bok.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nous avons developpe une nouvelle technique d'inductance mutuelle afin de mesurer la longueur de penetration magnetique dans les supraconducteurs avec une grande resolution. Cette technique n'utilise qu'une seule bobine, ce qui permet de faire des mesures aussi bien sur les cristaux que sur les couches minces. Nous avons atteint une resolution de 0. 5 angstroms, ce qui la place parmi les methodes les plus sensibles. La mesure absolue de la longueur de penetration est egalement possible avec une precision de 20%. Nous avons d'abord demontre la fiabilite de la technique sur des supraconducteurs conventionnels (film de nb et polycristal de nbti) puis nous l'avons appliquee a l'etude des supraconducteurs a haute temperature critique. Nous avons mesure trois cristaux, un optimalement dope (ybacuo) et deux sous-dopes (bisrcacuo et lasrcuo). Pour les trois cristaux, nous avons observe un comportement lineaire des variations de la longueur de penetration a basse temperature. Pour le cristal de ybacuo, nos donnees sont en accord avec le modele d-wave homogene. Pour les deux cristaux sous-dopes, une simple theorie onde d ne permet pas de comprendre les fortes valeurs de la pente observees. Nous avons explique ces valeurs par l'existence de fluctuations de la phase du parametre d'ordre et des inhomogeneites de tc dans l'echantillon. Ce travail met en lumiere l'importance des effets de granularite dans les cuprates des que l'on s'eloigne du dopage optimum. Il reste a determiner dans quelle mesure ces effets sont intrinseques ou extrinseques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 158 p.
  • Annexes : 98 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1999 287
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.