Effets de l'elastase et de la cathepsine g, deux serine proteinases du polynucleaire neutrophile, sur le cd14 monocytaire, recepteur aux lipopolysaccharides bacteriens

par KARINE LE BARILLEC

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de MICHEL CHIGNARD.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les defenses constitutives ou innees de l'organisme pour combattre l'intrusion d'un pathogene reposent sur le recrutement tissulaire de phagocytes sanguins vers le foyer inflammatoire. Les phagocytes, qu'ils soient mononuclees ou polynucleaires, sont capables d'ingerer et de detruire les micro-organismes dans des vacuoles de phagocytose. C'est en participant au processus de phagocytose que les polynuleaires neutrophiles peuvent liberer dans le milieu extracellulaire le contenu de leurs granules et en particulier deux serine proteinases, l'elastase et la cathepsine g. Ces deux enzymes possedent de tres nombreux substrats polypeptidiques, matriciels, plasmatiques ou exprimes sur des types varies de cellules. Peu d'interactions ont ete decrites entre l'hle, la cg, et des molecules exprimees par les monocytes. Puisqu'une etude rapportait que le cd14, recepteur aux lipopolisaccharides bacteriens, exprime a la surface des monocytes etait sensible a l'action de serine proteinases, nous avons emis l'hypothese que l'hle et la cg pourraient etre candidates a cette elimination du cd14. La premiere etude se focalise sur les effets de l'elastase alors que la seconde etude traite du role de la cathepsine g sur ce recepteur. Ces deux serine proteinases purifiees ont la propriete de cliver le cd14 monocytaire. Meme si la consequence ultime est identique, ces deux enzymes ont des modes d'action assez differents sur le cd14. L'une et l'autre agissent via leur activite enzymatique, mais leurs sites de proteolyse ne sont pas similaires. La cg cliverait en un site (ou peut etre plusieurs tres proches) dans la partie carboxyterminale de la molecule alors que l'hle cliverait le cd14 en de nombreux peptides. Lors de conditions plus physiologiques pour lesquelles monocytes et polynucleaires neutrophiles sont co-incubes et actives, dans le but que les polynucleaires neutrophiles liberent le contenu de leurs granules azurophiles, une baisse de l'expression du cd14 monocytaire est aussi observee. La consequence physiologique est un blocage de l'activation cellulaire induite par le lps telle que l'atteste la diminution de synthese de tnf-, une cytokine pro-inflammatoire. Cette observation illustrerait un possible role anti-inflammatoire de ces enzymes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 155 p.
  • Annexes : 461 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.