Role des kinases src dans la phosphorylation de sam68 dans les lymphocytes t

par Valérie Lang

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Georges Bismuth.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Sam68 (src-associated in mitosis) appartient a la famille des proteines gsg (pour grp33, sam68, gld-1) dont la fonction serait de lier l'export des arnm du noyau a des evenements de la signalisation par des mecanismes encore inconnus. Sam68 possede un domaine kh (hnrnpk homology) permettant son association a l'arn, un signal de localisation nucleaire, ainsi que plusieurs regions riches en proline et une partie c-terminale riche en tyrosine. Ceci lui permet d'interagir notamment avec les domaines sh (src homology)3 et sh2 des tyrosine kinases de la famille src, dont elle serait un substrat preferentiel. Deux ptk de la famille src, p56lck et p59fyn, avec lesquelles sam68 interagit, ont un role cle dans l'activation des lymphocytes t. Le but general de ce travail a ete de tenter de mieux comprendre comment s'effectuait dans ce modele cellulaire l'integration de sam68 en aval de ces deux molecules. Nous avons montre que la phosphorylation de sam68 augmente rapidement apres l'activation du rct. L'utilisation de cellules deficientes en p56lck nous a permis de decouvrir son importance dans le processus de phosphorylation de sam68 induit par la stimulation. Nos travaux suggerent une participation indirecte de p56lck dans ce processus a travers l'intervention de zap-70, une kinase cytosolique specifiquement exprimee par ces cellules et s'associant au rct active. Sam68 est egalement phosphorylee sur tyrosine de maniere constitutive, en dehors de toute stimulation du rct. Nous avons montre par l'utilisation de lymphocytes t surexprimant soit p56lck, soit p59fyn, que seule p59fyn est impliquee dans ce processus. Sam68 est tres fortement exprimee dans le noyau. Nous avons observe que, dans les cellules surexprimant p59fyn, cette forme nucleaire de sam68 est phosphorylee. Cependant, nous avons demontre, par l'utilisation de cellules surexprimant une forme de p59fyn mutee sur des residus essentiels pour son ancrage a la membrane, ainsi qu'en employant une forme de sam68 deletee de son domaine de localisation nucleaire ; que la phosphorylation de sam68 a lieu dans le compartiment membranaire. Une conclusion essentielle de ce travail est que la tyrosine phosphorylation de sam68 est un phenomene qui a lieu au contact des kinases src dans le compartiment membranaire. Il est seduisant d'imaginer un modele de circulation de sam68 a l'interieur de la cellule permettant la regulation de cette fonction de transport de l'arn par son etat de phosphorylation lie a la fois a sa repartition entre les deux compartiments ainsi qu'a l'etat d'activation et au niveau d'expression des ptk de la famille src auxquelles elle peut s'associer.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 197 p.
  • Annexes : 373 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.