Etude des proteines et des complexes moleculaires impliques dans la transcription et la replication des rhabdovirus

par FREDERIC ISENI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de ROBERTUS RUIGROK.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les rhabdovirus ont pour genome un arn simple brin de polarite negative. L'arn est entierement recouvert par la nucleoproteine (n). Ils forment un complexe qui sert de matrice a l'arn polymerase virale et son cofacteur la phosphoproteine (p) lors de la synthese des arn viraux. Nos travaux ont porte sur l'etude des differents composants du systeme replicatif des rhabdovirus. Ces travaux ont debute par le clonage et la surexpression de la proteine p du virus rabique en bacterie. La proteine recombinante purifiee a permis la production d'anticorps monoclonaux qui seront de precieux outils pour des etudes structurales et fonctionnelles de la proteine. La proteine n du virus rabique a ete exprimee en cellules d'insectes. La proteine purifiee forme des structures ressemblant aux nucleocapsides virales. Ces structures contiennent de l'arn des cellules d'insectes. L'utilisation de differentes techniques biochimique nous a permis de caracteriser la proteine recombinante. Nos resultats suggerent qu'elle est structurellement et fonctionnellement identique a la proteine virale. Nos essais visant a dissocier l'arn encapside par la proteine n ont echoue. Afin d'obtenir la proteine sous une forme soluble, nous l'avons co-exprimee avec la proteine p en cellules d'insectes. Un complexe forme par les 2 proteines ne contenant pas d'arn a ete purifie. Ce complexe qui est une source de proteine n soluble a ete caracterise. Nos resultats suggerent que c'est un heterodimere de forme allongee. La structure de l'arn viral au sein des nucleocapsides du vsv a ete etudie grace a la technique du footprint. Dans les nucleocapsides, les bases des nucleotides peuvent etre specifiquement modifiees par des sondes chimiques alors que le squelette ribose-phosphate est lui protege. Ceci suggere que la nucleoproteine fixee au squelette ribose-phosphate de l'arn genomique maintient ce dernier dans une conformation simple brin et expose les bases des nucleotides au solvant. Lors de la synthese des arn viraux, les bases des nucleotides sont alors accessibles a l'arn polymerase virale sans que la proteine n n'ait besoin d'etre dissociee de l'arn.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 138 p.
  • Annexes : 143 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.