Etude du polymorphisme genetique de la resistance face a l'infection par le virus d'immunodeficience humaine de type 1

par HOURIA HENDEL CHAVEZ

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Jean-François Zagury.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nous avons cree la cohorte griv (genetique de la resistance a l'infection vih), qui comprend 250 sujets non progresseurs (np) et 100 sujets progresseurs rapides (pr) correspondant aux extremes de l'evolution face a l'infection par le vih-1. Comme les sujets np sont 1% des patients des files actives des services hospitaliers qui collaborent a l'etude, cette cohorte correspond aux extremes d'un pool de 25 000 patients vih-1 et constitue donc un outil de travail exceptionnel. Nous avons etudie le polymorphisme genetique au niveau de genes candidats pertinents, en particulier les corecepteurs du vih-1, ccr5 et ccr2, et le ligand sdf1 de cxcr4, ainsi que les genes du hla de classe i et ii. Les mutations de ccr2 (641) et de sdf-1 (3a) exercent chacune un effet protecteur significatif, mais ces effets sont masque par l'effet protecteur beaucoup plus fort de la mutation ccr5-32. Des differences tres significatives de frequence allelique ont ete observees au niveau du hla dont on peut dire que l'effet protecteur est comparable et independant de celui du ccr5. Les alleles hla fortement protecteurs sont a25, b14 et c8 et ceux fortement associes a la progression sont a29 et b22 et dr11. Une quarantaine d'autres genes ont ete analyses et des associations significatives ont ete observees parmi 4 marqueurs microsatellites. Des etudes sont en cours pour comprendre la signification biologique de ces associations. Parallelement a l'etude genetique, l'etude comparee des parametres serologiques des patients np au moment de leur inclusion dans l'etude et au cours de leur suivi sur 2 ans permet de montrer le role protecteur des anticorps anti-tat dans le maintien de la non progression vers la maladie. Ce resultat justifie le developpement d'une nouvelle strategie d'immunotherapie/vaccin ciblant la proteine tat.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 145 p.
  • Annexes : 207 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.