Diversite des picoeucaryotes oceaniques : description, phylogenie et ecologie de nouvelles especes

par LAURE GUILLOU

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées. Sciences médicales

Sous la direction de André Toulmond.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les zones oceaniques sont dominees par des populations dont la taille n'excede pas 3 m : le picoplancton. Au sein de ce groupe, les eucaryotes (ou picoeucaryotes) sont constitues d'especes voire de lignees encore inconnues a ce jour. Dans ce travail, des souches isolees du pacifique equatorial et de mediterranee ont ete analysees sur des bases ultrastructurales, phylogenetiques (sequencage du gene qui code l'arnr de la petite sous-unite du ribosome ou 18s) et pigmentaires. Une nouvelle classe d'algue, les bolidophyceae, est decrite. Cette nouvelle lignee est affiliee phylogenetiquement aux diatomees (heterokonta). La diversite des bolidophyceae dans le milieu naturel, a ete etudiee par isolements en culture et sequencage du 18s rdna a partir d'adn extrait du milieu naturel. Ce groupe ce compose de trois clades distincts, representant deux especes et une variete. Les bolidophyceae, etudiee par des analyses pigmentaires et par des techniques de biologie moleculaire, ne represente qu'un faible pourcentage des populations picoeucaryotes. Deux nouvelles especes de pico-flagelles heterotrophes, picophagus flagellatus et symbiomonas scintillans, toutes les deux phagotrophes sont egalement decrites. S. Scintillans (bicosoecide) est le plus petit heterotrophe libre decrit a ce jour avec un diametre de 1,4 m. Il possede des bacteries endosymbiontes localisees a proximite du noyau. P. Flagellatus est une chrysophyceae atypique et a ete inclus dans un nouvel ordre, les picophagales. Enfin, la derniere partie de cette these est consacree aux especes de forme coccoide. Elles appartiennent soit aux heterokonta (pelagophyceae), soit aux chlorophyta (chlorophyceae/trebouxiophyceae et prasinophyceae). Au sein des souches etudiees, nombreuses sont les especes qui sont a decrire ou a redefinir. L'etude phylogenetique des prasinophyceae de taille picoplanctonique permet de mieux definir cette classe polyphyletique et de decrire une nouvelle espece coccoide, ostreococcus oceanica.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 155 p.
  • Annexes : 236 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Station biologique. Service de documentation scientifique.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M-060320000001
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.