Caracterisation moleculaire et fonctionnelle du facteur de dissociation epitheliale sfl

par MATHILDE GRASSI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Paul R. Cohen.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    A partir d'une lignee cellulaire derivee d'un carcinome vesical de rat, un variant cellulaire metastatique, appele m-nbt-ii, a ete selectionne in vivo. Il possede des proprietes agressives accrues in vivo et secrete dans son milieu de culture une activite dissociante des cellules epitheliales, appelee scatter factor like (sfl). Ce memoire rapporte la caracterisation moleculaire et fonctionnelle de sfl. La purification partielle de sfl, des experiences d'immunodepletion et de blocage, ainsi que des etudes par immunoprecipitation et western blot ont permis de montrer que sfl etait une proteine de type laminine 5, appelee sfl/ln5. Sfl/ln5 dissocie les cellules epitheliales nbt-ii, mdck, et a549, et induit leur motilite. Au niveau moleculaire, sfl/ln5 induit, dans les cellules a549, une reorganisation du cytosquelette d'actine en fibres de tension, ainsi que la formation de contacts focaux. Cette redistribution moleculaire du cytosquelette des cellules stimulees est liee a l'activation de la petite proteine g rhoa. La dissociation cellulaire ainsi que la reorganisation du cytosquelette induites par sfl/ln5 ne sont pas bloquee par des anticorps anti-integrines 3 et 6, alors qu'elles le sont par l'heparine. Ces phenomenes seraient donc independants de l'activation des integrines liant la laminine 5, et pourraient impliquer des recepteurs membranaires de type proteoglycanes a chaines d'heparane sulfate. Nous avons analyse le role potentiel du facteur de dissociation epitheliale sfl/ln5 dans la progression tumorale. Les cellules m-nbt-ii sont plus tumorigeniques dans la souris nude que leurs cellules parentales nbt-ii. Les laminines 5 produites par ces deux types cellulaires semblent qualitativement identiques ; cependant, les cellules m-nbt-ii en secretent une quantite superieure. L'analyse des tumeurs montre une organisation de la laminine 5 en pseudo-lame basale autour des nodules formes par les cellules nbt-ii. Les cellules m-nbt-ii, elles, forment des tumeurs moins differenciees et la localisation de la laminine 5 y est beaucoup plus discontinue. Sfl/ln5 pourrait donc jouer un role determinant dans l'evolution des tumeurs.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 190 p.
  • Annexes : 272 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.