Developpement et mise au point du detecteur hellaz1 : detection individuelle des electrons issus d'un nuage d'ionisation (elaboration du projet hellaz pour la detection de neutrinos solaires)

par NADINE GAGLIARDI

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace. Physique

Sous la direction de ALAIN DE BELLEFON.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Certaines experiences peuvent mesurer le flux de neutrinos solaires pondere selon une certaine fonction de l'energie mais elles ne peuvent pas mesurer la distribution en energie des neutrinos. L'experience hellaz (helium a la temperature de l'azote liquide) se propose d'apporter des resultats complementaires aux experiences de neutrinos solaires deja existantes. Elle mesurera le spectre de neutrinos solaires a basse energie (0. 2 mev<e v<1 mev). Hellaz fonctionnera avec une cpt (chambre a projection temporelle) de 2000 m 3 remplie d'helium et maintenue a une pression de 5 bar et a la temperature de l'azote liquide (77 k), en vue d'obtenir 2. 10 3 0 electrons comme cible. La diffusion elastique des neutrinos sur ces electrons sera le processus physique utilise. L'angle et l'energie de l'electron de recul seront mesures avec une grande precision (la resolution en energie du neutrino doit etre meilleure que 10%) en detectant individuellement chaque electron d'ionisation formant le nuage d'ionisation dans une chambre de type microstructure placee en bout de la cpt. Avec le prototype hellaz0, les proprietes de differents gaz et les efficacites de detection a l'electron unique ont ete testees. Hellaz1 permettra la reconstruction de traces reelles.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 207 p.
  • Annexes : 107 ref.

Où se trouve cette thèse ?