Etude de la tolerance des cellules t cd4 + et cd8 + specifiques des chaines legeres kappa d'immunoglobulines

par Mathias Faure

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de DOMINIQUE RUEFF JUY.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les immunoglobulines (ig) utilisant la chaine legere kappa (l) font partie des proteines du soi les plus representees chez la souris. Afin de comprendre les mecanismes de tolerance des cellules t specifiques de la region constante des chaines l (c) de la progeniture, nous avons recherche les effets des ig maternelles sur la reponse des cellules t cd4 + et cd8 +. Nous avons caracterise la reponse des cellules t cd4 + (dans l'haplotype h-2 d) et cd8 + (dans l'haplotype h-2 b) specifiques de c, chez des souris deficientes en chaines l ( - / -). Un peptide unique recouvrant la region c 1 3 4 - 1 4 8 est presente aux cellules t cd4 + par la molecule i-e d, et un peptide unique contenu dans la region c 1 3 0 - 1 4 4 est presente par la molecule k b aux cellules t cd8 +. Le produit de nombreux genes variables est utilise par les tcr impliques dans ces reponses, temoignant de la diversite du repertoire des tcr engages. De plus, trois types de rearrangements tcr exprimes par des clones t cd4 +, emergent de facon recurrente (rearrangements publics) en reponse au peptide c 1 3 4 - 1 4 8. L'influence des ig maternelles sur la reponse t de la progeniture a ete etudiee grace a deux types de croisements utilisant des femelles - / - ou + / - ou divers systemes d'adoption. Les ig maternelles influencent la reponse des cellules t cd4 + et cd8 +, mais dans ces deux systemes la tolerance est reversible et decroit en fonction de la disparition de l'antigene. L'influence des ig maternelles sur les cellules t cd4 + specifiques de c, a ete axee sur la nature du repertoire emergeant apres rupture de tolerance. Un seul des trois rearrangements tcr publics apparait, des la 3 e m e semaine apres le debut de la reversion de tolerance, lorsque la reponse proliferative n'est recouvree que de moitie. Les deux autres rearrangements ne sont detectes, mais uniquement dans de faibles proportions, que 18 semaines plus tard et bien apres la recuperation totale de la reponse proliferative. Parallelement, nos resultats montrent que les cellules t cd8 + specifiques de c, sont plus efficacement tolerisees par la transmission d'ig maternelles par voie orale, via le lait, que placentaire. Dans les deux cas, l'activite des cellules t cd8 + cytotoxiques est regulee par des cellules suppressives de phenotype cd4 +.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 210 p.
  • Annexes : 348 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1999 183
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.