Analyse genetique et moleculaire de l'excision programmee d'adn chez paramecium primaurelia

par KARINE DUBRANA

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de LAURENCE AMAR.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La paramecie, possede deux noyaux dont les genomes sont apparentes. A chaque reproduction sexuee, la formation du genome macronucleaire a partir du genome micronucleaire implique la fragmentation des chromosomes et la telomerisation des nouvelles extremites, l'elimination de segments d'adn (appeles iess) et l'amplification du genome. Les iess sont de courtes sequences uniques, bordees par deux dinucleotides 5 ta 3. Une sequence consensus degeneree de huit paires de base mise en evidence aux extremites des iess identifie ces nucleotides comme des determinants cis du processus d'excision. Cependant, ces sequences ne sont clairement pas suffisantes pour permettre l'excision des iess. De maniere a identifier les determinants cis requis pour l'excision, j'ai clone les sequences micronucleaires des deux alleles de deux regions evolutivement apparentees. L'analyse des sequences des neuf iess de chacune de ces regions suggere que leur evolution est contrainte par leur taille et/ou leur site d'insertion. Quatre des iess caracterisees presentent des profils d'excision variants. L'etude de ces elements montre que le dinucleotide 5 ta 3 est strictement requis pour l'excision. En effet, une mutation du dinucleotide 5 ta 3 en dinucleotide 5 tt 3 abolit l'utilisation de cette borne d'excision, deux dinucleotides 5 ta 3 adjacents etant alors utilises pour exciser l'element. L'utilisation de ces bornes d'excision est dependante de l'homologie de leur sequence adjacente avec la sequence consensus. Le fait que des bornes d'excision puissent etre deplacees au cours de l'evolution montre que ces iess presentent une evolution convergente. Des determinants supplementaires semblent etre localises dans les sequences a l'exterieur de ces elements. Deux mutations situees a l'interieur d'une de ces iess diminuent l'efficacite avec laquelle celle ci est excisee. Cependant, l'excision de cet element est partiellement restauree dans des cellules heterozygotes suggerant une commucation entre alleles au cours des rearrangements.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 162 p.
  • Annexes : 126 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.