Roles de proteines g monomeriques rab3 et rac dans la liberation evoquee des neurotransmetteurs

par FREDERIC DOUSSAU

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Bernard Poulain.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Mon travail de these porte sur les mecanismes moleculaires de la liberation vesiculaire des neurotransmetteurs. Pour cette etude, j'ai modifie la fonctionnalite de certaines proteines synaptiques (par des toxines et des proteines recombinantes mutees) et j'en ai determine electrophysiologiquement les consequences sur la transmission synaptique au niveau de synapses neuro-neuronales identifiees de l'aplysie (aplysia californica). J'ai d'abord analyse le mode d'action des neurotoxines clostridiales. Ces toxines sont des endopeptidases qui inactivent les snares, des proteines participant a l'exocytose des neurotransmetteurs. Puis j'ai etudie le role presynaptique de la proteine g monomerique rab3. En microinjectant dans le neurone presynaptique des proteines rab3 mutees et des neurotoxines clostridiales, j'ai montre que rab3-gtp est un regulateur negatif de la neuroexocytose qui interagit avec les snares. L'activite de rab3 depend aussi de l'etat du cytosquelette d'actine. J'ai egalement montre que, via ses effecteurs liant les ions ca 2 +, rab3 traduit un changement du calcium cytosolique en un changement de la quantite de neurotransmetteurs liberes. Plus particulierement rab3 participe a la facilitation synaptique a court terme. Enfin, j'ai montre que la proteine g monomerique rac (une gtpase de la famille rho), qui regule le cytosquelette d'actine, est presente sur la membrane des vesicules synaptiques et controle la liberation de neurotransmetteurs en agissant sur le recrutement des vesicules synaptiques sur leurs sites de fusion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 206 p.
  • Annexes : 326 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.