Modelisation de l'infection a vhc en france

par SYLVIE DEUFFIC

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Alain-Jacques Valleron.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'epidemie du vhc est un probleme de sante publique en france et dans le monde entier. L'enquete du reseau national de sante publique a permis d'estimer en 1994 entre 500 000 et 650 000 le nombre de personnes contaminees par le vhc en france. De plus, l'histoire naturelle de cette infection expose ses personnes au risque de developper un hepatocarcinome (hcc). Les donnees observees de deces par hcc sont en augmentation depuis 1970. L'amelioration du diagnostic de l'hcc a pu contribuer a cette augmentation, mais ne peut l'expliquer a elle seule. L'hypothese de ce travail etait que l'hepatite c a contribue et contribue encore a l'augmentation de la mortalite par hcc. Nos objectifs etaient 1) de reconstruire l'epidemie passee et d'estimer ses consequences en termes de deces par hcc, 2) de quantifier la progression vers la cirrhose et de mesurer l'effet du traitement par interferon (ifn) sur cette progression. Deux modeles ont ete developpes. Le premier modelise l'epidemie du vhc en france. Il utilise les deces observes par hcc attribuables au vhc pour estimer par retro-calcul l'incidence passee des infections, et predire, en l'absence de traitement, les deces par hcc futurs lies au vhc. Il montre que l'epidemie a demarre dans les annees 40 et predit que la mortalite par hcc liee au vhc va continuer d'augmenter jusqu'en 2020. Parallelement, il confirme que le sexe masculin et un age eleve sont des facteurs importants de progression vers la cirrhose. Le deuxieme modele analyse, par une approche markovienne, les stades de fibrose de 287 patients atteints d'hepatite chronique c ayant eu deux biopsies (185 traites par ifn et 102 non traites). Le modele estime les probabilites annuelles de transition entre les stades de fibrose f0 + f1 (pas ou peu de fibrose), f2 (quelques septa) et f3 + f4 (beaucoup de septa avec ou sans cirrhose) en fonction des covariables. Il montre que l'age, la duree de l'infection, le traitement par ifn, et l'interaction sexe et traitement sont associes significativement a la progression et a la regression de la fibrose. Selon l'age et la duree d'infection, le traitement par ifn diminue le risque de progression du stade f0 + f1 au stade f3 + f4 jusqu'a 9 fois chez un homme et jusqu'a 6 fois chez une femme. Ce modele offre une nouvelle approche pour evaluer l'impact des traitements sur l'histoire naturelle de l'hepatite c.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 245 p.
  • Annexes : 170 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 1999 153
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.