Comparaison des reponses cd8 + anti-vih a celles dirigees contre des virus mieux controles par le systeme immunitaire. Mise en evidence de particularites, causes probables, et implications possibles dans la physiopathologie de l'infection

par MARC DALOD

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de JEAN-GERARD GUILLET.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Chez les patients chroniquement infectes, les reponses cd8 + anti-vih sont remarquablement intenses et polyclonales, comparativement aux reponses dirigees contre l'ebv ou l'influenza. En outre, elles sont dirigees en partie contre des epitopes conserves. Les lt cd8 + anti-vih jouent un role majeur dans le controle de la replication virale in vivo. Cependant, ils ne parviennent ni a eradiquer le virus ni a eviter l'evolution vers le sida. Nous avons recherche si cet echec pourrait s'expliquer par des alterations qualitatives des reponses cd8 + anti-vih. Chez les patients asymptomatiques, nous avons montre que ces reponses impliquent une sous-population lymphocytaire specifique, senescente, presentant des alterations fonctionnelles : les lt cd8 +cd28. En revanche, les reponses cd8 + dirigees contre l'ebv et l'influenza sont majoritairement cd28 +. C'est egalement le cas des reponses anti-vih de patients primo-infectes. Au cours de la phase chronique de l'infection par le vih, l'intense replication virale induit donc une activation persistante des lt cd8 +cd28 + anti-vih, et leur apoptose ou leur differenciation terminale en cellules senescentes cd8 +cd28. Cela conduit a l'inactivation et a l'epuisement proliferatif des reponses cd8 + anti-vih. Par ailleurs, nous avons montre que les reponses anti-vih des patients primo-infectes sont oligoclonales, probablement non cytolytiques, et nettement moins intenses que celles dirigees contre l'ebv ou le virus de la rougeole chez des patients en phase aigue d'infection. Nous proposons donc qu'un retard dans l'instauration de reponses cd8 + anti-vih efficaces au cours des etapes precoces de l'infection pourrait participer a l'instauration d'une replication virale chronique, elle-meme a l'origine de l'inactivation et de l'epuisement du systeme immunitaire.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 282 p.
  • Annexes : 372 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.