Multiples facettes des etoiles compactes : distance, extinction optique et comportement multi-longueur d'onde

par STEPHANE CORBEL

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Isabelle Grenier.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette these est consacree a l'etude multi-longueur d'onde du phenomene accretion - ejection autour des etoiles compactes (trous noirs et etoiles a neutrons). La premiere partie de ce manuscrit s'attache a decrire les problemes lies a la determination de la distance et de l'extinction optique des objets compacts - parametres fondamentals pour l'evaluation du bilan energetique de ces systemes. A cette fin, la structure et la dynamique de la galaxie sont etudiees a partir d'observations du gaz atomique et moleculaire le long de la ligne de visee d'etoiles compactes. Cette methode conduit a la premiere evaluation de la distance de deux repeteurs gamma mous : sgr 1806-20 et sgr 1627-41. Nous presentons ensuite les consequences de ces distances sur la nature de ces sources de sursauts gamma recurrents. La methode developpee est ensuite appliquee a deux systemes binaires x : cir x-1 et gx 339-4. C'est a l'etude observationnelle multi-longueur d'onde du candidat trou noir gx 339-4 qu'est consacree la deuxieme partie de ce travail. Dans un premier temps, l'origine de l'emission radio de gx 339-4 est determinee a partir des observations centimetriques. En 1998, gx 339-4 a effectue une transition vers un etat spectral x intense et les observations dans trois domaines de longueurs d'onde (radio, x mous et x durs) ont mis en evidence de nouveaux comportements. Nous avons ainsi contraint la region a l'origine du rayonnement radio de gx 339-4 (un jet compact) et ameliore la comprehension des mecanismes physiques impliques. Une analogie avec le trou noir stellaire cyg x-1 est de meme presentee. Nous nous consacrons ensuite au comportement de gx 339-4 dans les differents etats spectraux x. A partir d'observations radio, infrarouge, optique, x et , un modele pouvant expliquer l'origine des differentes composantes d'emission de gx 339-4 dans les differents etats spectraux x est propose. Finalement, ces resultats sont places dans le cadre plus general des microquasars et des noyaux actifs de galaxies dans l'optique de mieux cerner le couplage accretion - ejection autour d'objets compacts.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 295 p.
  • Annexes : 279 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (St Michel l'Observatoire). Observatoire des Sciences de l’Univers (OSU). Observatoire de Haute Provence (OHP).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 52(043) COR 581
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.