Spectroscopie de fourier a tres haute resolution entre 4 et 16 m. Etude des parametres spectraux de raies de co 2, o 3 et h 2o. Retrecissement par effet dicke de raies de h 2o

par CHRISTOPHE CLAVEAU

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de ALAIN VALENTIN.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les spectres de co 2, o 3 et h 2o ont ete etudies jusqu'a 16 micrometres a l'aide du spectrometre de fourier a tres grande difference de marche du l. P. M. A. La qualite de la determination des parametres spectraux atteint la limite imposee par le rapport signal sur bruit disponible et par la largeur doppler des raies observees. Une modelisation de la fonction d'appareil tenant compte des effets systematiques lies a l'instrument a permis d'etudier la variation de la forme des raies spectrales avec la pression. Les positions et les intensites des raies des varietes isotopiques de co 2 contenant de l'oxygene 17, et les intensites des raies des bandes v 1 et v 3 de l'ozone en interaction de coriolis, ont ete analysees. L'etude simultanee des bandes fondamentales, des bandes chaudes, et des bandes lasers des isotopomeres de co 2 a permis d'ameliorer leurs constantes moleculaires de plusieurs ordres de grandeur. La precision des intensites absolues devrait conduire a une amelioration significative des dosages du dioxyde de carbone dans les atmospheres planetaires a partir des raies non saturees, ainsi que des dosages de l'ozone dans la stratosphere a partir des raies de la bande situee a 10 m. Des ecarts au profil de voigt dans les raies de la bande v 2 de la vapeur d'eau dus a l'effet dicke ont ete mis en evidence pour la premiere fois avec un spectrometre de fourier. Les modeles de collisions dures ou douces donnent une bonne description des raies observees aux faibles pressions. Lorsque la pression augmente il est necessaire de tenir compte des differentes classes de vitesse de la molecule absorbante dans la determination des parametres de l'elargissement collisionnel.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 323 p.
  • Annexes : 111 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.