Le recepteur de la ryanodine de type 3 (ryr3) : localisation et role dans l'excitabilite neuronale et la transmission synaptique

par PASCAL CHAMEAU

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de TAKESHI SHIMAHARA.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le recepteur de la ryanodine de type 3 (ryr3), exprime dans les neurones, est l'isoforme la moins caracterisee de cette famille de recepteurs-canaux ca 2 + du reticulum endoplasmique. J'ai developpe un anticorps polyclonal dirige contre ryr3 qui m'a permis de determiner la localisation de cette isoforme dans la region proximale des dendrites apicaux des neurones pyramidaux de la region ca1 de l'hippocampe de souris. Cet anticorps s'est avere bloquant du mecanisme de calcium-induced calcium release (cicr) dans lequel ryr3 est implique. Dans les neurones ca1, l'injection de l'anticorps anti-ryr3 reduit le courant k+ active par le ca2+ (courant isahp, pour slow after hyperpolarization, sensible a la ryanodine). Ce resultat montre que l'activation du courant isahp est declenchee en partie par le ca2+ libere du reticulum endoplasmique par ryr3. Ce ryr3 joue donc un role essentiel dans la mise en jeu de la phase de post-hyperpolarisation prolongee de la membrane neuronale, phenomene a l'origine du mecanisme d'adaptation de la frequence de decharge des potentiels d'action. L'etude du courant isahp souligne egalement le role des proteines associees a ryr3, cibles de la rapamycine et du cadp-ribose, comme elements determinants de l'activation de ce ryr. Chez l'aplysie un recepteur de type ryr3 est localise principalement dans les axones des neurones du ganglion buccal. L'injection de l'anticorps anti-ryr3, dans le neurone presynaptique d'un couple synaptique cholinergique parfaitement identifie, induit une diminution de la quantite d'acetylcholine liberee par un potentiel d'action presynaptique comparable a celle de la ryanodine. Ce resultat met en evidence le role d'un recepteur de type ryr3 dans la modulation de la transmission synaptique. La sequence peptidique utilisee comme antigene est situee dans une boucle cytoplasmique de ryr3. Ce peptide lie les ions ca2+ et a la capacite d'affecter les phenomenes physiologiques dependants du ca2+ : il reduit l'amplitude des courants isahp dans les neurones pyramidaux ca1 de l'hippocampe de souris et la liberation evoquee d'acetylcholine dans les neurones presynaptiques d'aplysie. Cette sequence peptidique pourrait donc jouer un role essentiel comme tout ou partie du site de liaison du ca2+ sur ryr3.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 195 p.
  • Annexes : 283 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.