Reponses de cellules de tabac en suspension a un stress hypoosmotique : oxygene active et proteines kinases

par ANNE-CLAIRE CAZALE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de CHRISTIANE LAURIERE.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Une production d'oxygene active est decrite depuis longtemps dans les reactions de defense des plantes contre les pathogenes et cette reponse oxydative a egalement ete mise en evidence lors d'un stress hypoosmotique sur cellules de tabac en suspension, posant la question de son role dans l'osmoregulation. Le systeme producteur d'oxygene active depend du nadph et est sensible a l'iodonium diphenyle comme dans le modele animal. La reponse oxydative parait impliquee dans la regulation d'une partie des flux d'ions induits par le stress hypoosmotique ainsi que dans la modification de proprietes structurales et physiques de la paroi. Des proteines kinases impliquees dans la transduction du signal au stress hypoosmotique et dans l'activation de la reponse oxydative ont ete recherchees. Des proteines kinases de 50 et 46 kd activees par le signal hypoosmotique ont ete identifiees a des map kinases. Le lien entre la reponse oxydative et l'activation des map kinases a ete analyse. Un influx de calcium, l'activation d'une phospholipase a 2 et de proteines kinases sensibles a la staurosporine et au 6-dmap apparaissent comme des etapes communes necessaires aux deux activations. Cependant l'activation des map kinases ne depend pas de la reponse oxydative ou des efflux d'anions necessaires a la reponse oxydative. L'apigenine, un inhibiteur de map kinase qui empeche la reponse oxydative inhibe l'activite de ces kinases in vitro suggerant pour la premiere fois l'implication de map kinases dans l'activation d'une reponse oxydative chez les plantes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 223 p.
  • Annexes : 351 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1999 94
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.