Modulation de l'activite des cellules thalamiques du rat par les opioides

par JENNIFER BRUNTON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de SERGE CHARPAK.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nous avons utilise la technique du patch clamp, en mode cellule entiere pour etudier les effets des peptides opioides sur les proprietes electrophysiologiques des cellules de relais du noyau centrolateral du thalamus (ncl). Nos enregistrements ont ete effectues in vitro dans des tranches de jeune rat. L'application de damgo (d-ala 2, n-me-phe 4, glycinol 5-enkephalin), agonist specifique des recepteurs de type , entraine une inhibition de la decharge cellulaire, un effet reversible et dependant de la concentration. L'effet se traduit par une hyperpolarisation qui resulte de l'activation d'un courant potassique presentant une rectification entrante. Les agonistes specifiques des recepteurs delta et kappa sont denues d'effet. D'une facon surprenante, l'inhibition opioidergique qui touche 90% des cellules du ncl, est retrouvee au niveau de la majorite des cellules de relais du thalamus dorsal. Etendant notre analyse au noyau reticulaire du thalamus, nous avons tout d'abord observe la presence de deux types cellulaires, differant sur la presence ou non de potentiel d'action calcique a bas seuil. Seule, la moitie de chaque sous-type cellulaire est inhibee par le damgo. Il est conclu que le noyau reticulaire est constitue d'une population heterogene de neurones. Au cours de notre travail sur les cellules du noyau reticulaire, nous avons observe un effet excitateur de la bicuculline-methiodide qui se traduit par un elargissement du rebond calcique. Cet effet, qui n'est pas reproduit par la picrotoxine et ne met pas en jeu les recepteurs du gaba, ne resulte pas d'un phenomene de desinhibition. En effet, nos enregistrements en mode cellule entiere ou sur des patchs nuclees nous ont permis de conclure que la bicuculline bloque directement un canal potassique active par le calcium.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 114 p.
  • Annexes : 272 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.