Etude de l'adressage des canaux potassium romk1 et irk3 dans des cellules polarisees

par MANUEL BREJON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de PIERRE RIPOCHE.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'homeostasie potassique est assuree au niveau renal par des canaux k + strictement regules. Certains, dits k a t p, sont apicaux et excretent le k + de la cellule alors que d'autres dits k i r sont basolateraux et regulent le volume des echanges transmembranaires de k +. La situation subcellulaire exacte de tels canaux est donc indispensable a la survie de l'organisme. Responsable de certains cas de syndrome de bartter antenatal, romk1 participerait a la formation des canaux k a t p de la branche large ascendante de l'anse de henle et des cellules principales du canal collecteur cortical (ccc). Dans les cellules epitheliales mdck, nous montrons que romk1 seul est incapable a 37\c d'atteindre le plasmalemme alors que son expression membranaire est possible a 26\c. Cette thermosensibilite pourrait temoigner d'un defaut de maturation lors de la synthese de romk1 du a sa propre sequence proteique ou a l'absence d'une sous-unite auxiliaire, qui pourrait aussi etre celle necessaire a la formation des canaux k a t p avec romk1. Cette situation a 37\c empeche de determiner une eventuelle expression membranaire polarisee de romk1, donc de trancher si romk1 entre ou non dans la composition des canaux renaux k a t p apicaux. Irk3, issu de la lignee cellulaire m1 provenant du ccc, est fonctionnellement tres proche de canaux basolateraux k i r presents in vivo dans le ccc. Confortant l'idee que irk3 constitue seul ces canaux k i r, nous demontrons son expression exclusive dans le plasmalemme basolateral des cellules mdck. De plus, nous montrons que cette expression polarisee est determinee par l'hendecapeptide dnisyrresai carboxyterminal, dont les 7 residus dnisyrr sont impliques dans l'adressage proprement dit (l'acheminement) de irk3 a la membrane basolaterale ; les 4 derniers residus esai sont quant a eux tres probablement engages dans une liaison avec un domaine pdz d'une proteine, encore a caracteriser, qui assurerait la retention plasmalemmale basolaterale de irk3.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 114 p.
  • Annexes : 182 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1999 77
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.