Detection et caracterisation partielle de proteines affines aux cytokinines dans les membranes de cellules d'arabidopsis thaliana

par MATHIAS BRAULT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Régis Maldiney.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les cytokinines controlent de nombreux processus du developpement des plantes. Si leurs effets biologiques sont bien documentes, leurs mecanismes d'action et en particulier leur reception restent mal compris. Jusqu'a present aucun recepteur des cytokinines n'a ete caracterise. Afin de progresser vers l'identification de tels recepteurs, nous avons adopte une approche biochimique de detection de proteines affines aux cytokinines. Celle-ci repose sur l'utilisation de conjugues proteines-cytokinines comme sondes dans un test elisa. Les conjugues sont synthetises par couplage chimique de cytokinines sur des proteines porteuses. Les differentes etapes necessaires a ce couplage ont ete optimisees par electrophorese capillaire permettant une synthese efficace et reproductible des conjugues. Ces conjugues nous ont permis de montrer l'existence de proteines affines aux cytokinines dans les microsomes de cellules d'arabidopsis thaliana cultivees in vitro. L'interaction des conjugues/proteines microsomales est specifiquement associee au couplage de cytokinines sur les proteines porteuses. Elle est dependante de la nature des cytokinines conjuguees mais independante de la nature de la proteine porteuse. Des anticorps anti-cytokinines et les cytokinines zeatine riboside et zeatine sont capables d'inhiber la fixation des conjugues sur les proteines microsomales. La solubilisation partielle de ces proteines affines est obtenue par le chlorure de potassium. Ces proteines seraient donc des proteines associees aux membranes. La separation sur une colonne echangeuse d'anions des proteines solubilisees par le chlorure de potassium a permis de mettre en evidence deux groupes de proteines affines se differenciant par leur charge. A ce stade de nos travaux, la fonction biologique des proteines affines detectees n'est pas encore etablie. Cependant, une correlation entre la presence de ces proteines et la proliferation cellulaire dans des cellules d'arabidopsis thaliana a ete etablie.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 173 p.
  • Annexes : 254 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.