Tectonique cénozoïque de l'escarpement du plateau Shan (Myanmar) : la collision oblique entre l'Inde et l'Asie en Birmanie

par Guillaume Bertrand

Thèse de doctorat en Tectonique et géodynamique

Sous la direction de Claude Rangim.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .


  • Résumé

    Si la collision frontale entre l'inde et l'eurasie a ete le sujet de nombreuses etudes, les effets de la convergence tres oblique entre l'inde et l'asie du sud-est sont encore mal connus. A ce titre, la birmanie (aussi appelee myanmar) occupe une position privilegiee, tant sur le plan geographique que scientifique. Le but de ce travail a ete de contraindre l'histoire tectonique, au cenozoique, de la region de l'escarpement occidental du plateau shan (ou escarpement shan, birmanie centrale), ainsi que les relations et la signification des structures geologiques majeures que l'on y retrouve (faille de sagaing, ceinture metamorphique de mogok, escarpement et plateau shan). Cette etude, basee sur des observations de terrain, le traitement d'images satellites et des analyses geochronologiques et microtectoniques, a permis de mettre en evidence deux etapes majeures dans l'histoire cenozoique de la region d'etude. La premiere est marquee par un tres fort etirement ductile nnw-sse (lineations minerales, boudins, plis en fourreau, plans de cisaillement simple) que l'on retrouve essentiellement le long de la ceinture metamorphique de mogok. Les resultats radiochronologiques montrent qu'elle a ete active entre 30 et 17 ma le long de l'escarpement shan et dans la region de mogok. La seconde est marquee par une tectonique cassante qui s'exprime sous la forme de failles n-s dextres decrochantes (dont la failles de sagaing), de failles n160 dextres transpressives (escarpement shan), de plis et chevauchements associes, et de failles n070 senestres. Cette tectonique cassante est encore active, et a debute au miocene moyen ou superieur. Ainsi, sur la base de criteres tant geometriques que chronologiques, je deduis que la faille de sagaing et la ceinture metamorphique qui borde le plateau shan sont des structures tectoniques independantes l'une de l'autre. La ceinture metamorphique, le long de l'escarpement shan et dans la region de mogok, est interpretee comme une zone de cisaillement ductile transtensif dextre qui accompagne la migration vers le nord du poincon indien. Elle fait partie d'une large bande de deformation distribuee, qui inclut notamment le bassin central birman, et qui accommode une partie du mouvement relatif entre l'inde et le bloc de sundaland. La faille de sagaing et les structures cassantes qui lui sont associees viennent ulterieurement recouper ce systeme, et sont encore actives aujourd'hui. La transition entre ces deux phases tectoniques se fait au miocene moyen ou superieur, a la faveur de la reorganisation cinematique majeure qui affecte l'ensemble de la region.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pagination multiple : 284 p.)
  • Annexes : 187 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Observatoire des Sciences de l’Univers en région Centre.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH BER - 1999
  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Section Géosciences et environnement.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T PARIS 6 1999 60
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Section Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 99 PA06 6060
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.