Processus de stabilisation du carbone dans les sols : role des macromolecules chimiquement resistantes

par NATACHA AUGRIS POIRIER

Thèse de doctorat en ?

Sous la direction de ANDRE MARIOTTI.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les sols, via leurs echanges avec l'atmosphere, peuvent avoir un role de puits ou de source de co 2 atmospherique. Une fraction relativement importante du carbone organique des sols est cinetiquement stable (a l'echelle du millenaire), mais sa nature et son processus de stabilisation sont encore tres mal connus. Le but de ce travail etait de comparer la matiere organique (mo) stable avec la mo chimiquement resistante (non-hydrolysable) de deux types de sols. La mo chimiquement resistante de sols d'une chronosequence foret/mais (sud ouest de la france) a ete isolee et caracterisee par differentes techniques isotopiques (tracage naturel du 1 3c, datation 1 4c), spectroscopiques (rmn 1 3c, irtf), pyrolytiques (on-line, off-line), et microscopiques (photonique, meb, met fond clair et fond noir). Cette mo chimiquement resistante comprend trois types de composants : (i) des melanoidines naturelles dominantes, (ii) des carbonisats de vegetaux et (iii) des composes aliphatiques mineurs. Cette etude a aussi illustre les limitations de la rmn 1 3c a l'etat solide et de la pyrolyse/cg/sm pour l'analyse de melanges de substances complexes : tres forte surevaluation des unites aliphatiques, tandis que les melanoidines et les carbonisats, bien que majoritaires, passent pratiquement inapercus. Les etudes sur la dynamique du c ont montre que, dans son ensemble, la mo chimiquement resistante heritee de la foret presentait la meme biodegradabilite suite a la mise en culture que l'humine totale. Neanmoins, cette biodegradation induit un enrichissement relatif en composants anciens et certains constituants, en particulier les carbonisats, doivent presenter une forte resistance intrinseque. L'etude d'un sol ferrallitique du congo contenant quasi-exclusivement de la mo stable, a montre que, dans un tel sol la mo chimiquement resistante ne represente qu'une faible partie (5%) de ce carbone stable. Cette mo ne peut donc, a elle seule, servir de modele du carbone stable dans les sols.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 163 p.
  • Annexes : 184 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.