Etude des metalloproteases mmp-2 et mmp-9 au cours de la regeneration, de la reinnervation et du developpement du muscle squelettique de souris

par SONIA AIT AMER BELKACEM KHERIF

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Michel Fardeau.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les gelatinases-collagenases de type iv, mmp-2 et mmp-9, appartiennent a la famille des metalloproteases matricielles (mmps), impliquees dans le remodelage de la matrice extracellulaire lors de processus physiologiques normaux ou pathologiques. Le but de cette etude fut de rechercher leur implication dans le remodelage du muscle squelettique apres lesion du tissu musculaire ou de son innervation, ainsi qu'au cours du developpement. Dans une premiere partie, nous avons etudie l'expression de ces mmps dans les muscles de souris normales, et la modulation de leur expression au cours de la regeneration musculaire. Seule la mmp-2 latente est exprimee dans le muscle normal ; elle est fortement surexprimee et activee durant la periode de formation des myotubes. Par contre la mmp-9, absente du muscle normal, est induite transitoirement lors de l'infiltration du tissu lese par les cellules inflammatoires et de l'activation des cellules satellites. Dans une deuxieme partie, nous avons etudie l'expression et la localisation de ces mmps dans le muscle et le nerf moteur apres denervation. Les mmp-2 et mmp-9 ont ete localisees au niveau post-synaptique de la jonction neuromusculaire, dans les cellules de schwann et le perineurium des nerfs intramusculaires. La denervation n'entraine pas de modifications de leur profil d'expression ou de l'activite gelatinolytique dans les muscles denerves ; dans les nerfs moteurs, les deux mmps sont exprimees de facon constitutive et activees lors de la degenerescence et regeneration axonale. Dans une troisieme partie, nous avons etudie l'expression de ces mmps au cours du developpement musculaire de souris normales et mdx. Les formes latentes et actives des deux mmps ont ete retrouvees des le stade embryonnaire e15 et jusqu'au 7 e m e jour postnatal chez les souris normales et mdx, avec un pic d'activite gelatinolytique libre a e18. Des le 7 e m e jour postnatal, seule persiste la mmp-2 latente dans le muscle normal alors que dans les muscles mdx, les formes latentes et actives des deux mmps sont retrouvees tout au long de la vie de l'animal. En conclusion, le profil d'expression de ces deux gelatinases au cours du developpement, de la regeneration et de la denervation musculaire permet de suggerer leur implication dans la myogenese ainsi que dans la degenerescence-regeneration du nerf peripherique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 165 p.
  • Annexes : 398 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.