La proteine asia : son role dans la regulation de la transcription lors de l'infection d'escherichia coli par le bacteriophage t4

par KAREN ADELMAN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de EDWARD BRODY.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Lors de l'infection d'e. Coli par le bacteriophage t4, on observe une regulation tres precise de l'expression genique par les proteines de t4. Ces proteines agissent de facon coordonnee, en se liant a la machinerie de l'hote ou en la modifiant, de facon a detourner les ressources de l'hote vers la production d'arn messager et de proteines du phage. L'analyse fine de cette cascade d'evenements a apporte de nouveaux concepts susceptibles d'etre generalises a l'ensemble des processus de controle et de regulation chez les bacteries. Les trois classes des promoteurs de t4 (precoce, moyen et tardif) sont toutes reconnues et transcrites par l'arn polymerase d'e. Coli. Les promoteurs precoces contiennent des sequences consensus de type coli, situees vers 10 et 35 par rapport au site d'initiation de la transcription. Elles sont immediatement reconnues par l'arn polymerase non-encore modifiee. Mais, trois minutes apres l'infection par t4, les proteines du phage induisent des modifications de l'arn polymerase, entrainant ainsi un arret de la transcription a partir des promoteurs precoces et des promoteurs bacteriens. Ce travail nous a permis de montrer que la fixation de la proteine asia sur la sous-unite 7 0 de l'arn polymerase est la seule modification requise pour cette inhibition. De plus, nous avons pu montrer que le site de fixation de asia se situe dans une region de 7 0 formant des contacts specifiques avec le promoteur dans la region 35. Ainsi, l'interaction entre l'arn polymerase et asia empeche la reconnaissance des promoteurs precoces ou bacteriens, bloquant toute formation de complexe stable. A l'inverse de son effet inhibiteur sur la transcription precoce, la proteine asia est necessaire a la reconnaissance efficace des promoteurs moyens de t4. Du fait de l'absence de sequence promotrice situee vers 35, ces promoteurs sont faiblement reconnus par l'arn polymerase native. A la place de cette sequence consensus, on trouve autour de la position 30, une sequence cible pour la proteine activatrice de t4, mota. La presence simultanee des deux proteines provoque une augmentation dramatique de la transcription. Ce phenomene est du a : (i) un meilleur recrutement de l'arn polymerase sur les sequences promotrices, et (ii) une augmentation de la transition du complexe d'initiation vers un complexe d'elongation.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 130 p.
  • Annexes : 268 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LBPA / THE ADE
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.