Regulation de l'expression des gonado-recepteurs au cours de la folliculogenese chez la brebis et effets des vaccins anti-recepteurs

par LATIFA ABDENNEBI NAJAR

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Roland Salesse.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons compare l'expression des recepteurs aux hormones gonadotropes (lhr et fshr) et de leurs arnm au cours de la croissance folliculaire terminale, et etudie la sensibilite des cellules de la granulosa issues de petits (1-3 mm) et de gros (3. 5-7 mm) follicules, aux stimulations par les hormones gonadotropes chez les races romanov (taux d'ovulation = 3) et ile-de-france (taux d'ovulation = 1). Au debut de la phase folliculaire, le niveau d'expression des lhr dans les cellules de granulosa (p<0,01) et de theque (p<0,05) de petits follicules et les arnm des fshr dans les cellules de granulosa de petits et de gros follicules sont plus eleves dans la race romanov. Une plus grande sensibilite des cellules de la granulosa aux deux hormones a ete observee chez la race romanov a ce stade. Ces resultats montrent que le taux d'ovulation eleve chez la race romanov est associe a une plus grande sensibilite des cellules de la granulosa aux hormones gonadotropes au debut de la phase folliculaire. Nous avons caracterise les variants d'epissage des lhr et fshr durant le developpement folliculaire chez la brebis. L'amplification de la region situee entre l'exon 9 et l'exon 11 du lhr montre 4 bandes distinctes, lhr1 (forme complete), lhr2 (deletion de l'exon 10), lhr3 (deletion de 262 pb) et lhr4 dans les cellules de granulosa (3,5-6 mm) et de theque (1,5-6 mm) de follicules a antrum provenants de brebis non cycliques. Lhr1 est la forme majoritaire uniquement dans la theque des gros follicules (>3 mm) provenant d'ovaires de brebis cycliques. Ces resultats suggerent qu'il existe une correlation entre l'epissage differentiel des arnm du lhr dans la theque et la maturation finale des follicules. Des phages filamenteux recombinants, presentant a leur surface trois decapeptides correspondants a la region n-terminale du fshr, respectivement les regions a (18-27), b (25-34) et c (29-38) ont ete construits. In vitro, les iggs anti-a, et anti-b ont des effets antagonistes pour la liaison de 1 2 5i-fsh et pour l'induction de l'ampc fsh-dependant. Les iggs anti-c n'inhibent pas la liaison de l'hormone a son recepteur mais stimulent le recepteur contrairement aux iggs anti-a et anti-b. La vaccination contre ces differentes regions du fshr provoque une inhibition reversible de l'ovulation chez la brebis et une diminution de la prolificite chez la souris femelle.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 190 p.
  • Annexes : 220 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1999 3
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.