Developpement du systeme racinaire de brassica napus en simulation d'apesanteur

par JAWAD AARROUF

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Gérald Perbal.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Des plantules de brassica napus ont ete cultivees a la lumiere pendant 5 j en simulation d'apesanteur (sur clinostat). Les resultats obtenus demontrent que la clinorotation stimule la croissance racinaire ainsi que la degradation des lipides et la synthese du saccharose dans les cotyledons. Une augmentation de la biomasse du systeme racinaire isole (23%) a aussi ete observee sur clinostat apres 15 j de culture dans un milieu contenant 1% de saccharose. Le clinostat agirait donc directement sur le puits (systeme racinaire) qui, en se developpant plus rapidement, fait davantage appel a la source (cotyledons). En effet, l'apport exogene de saccharose marque au c 1 4 sur les cotyledons a revele que son transport vers le systeme racinaire est plus intense en clinorotation. A l'obscurite, nous avons constate que malgre le ralentissement de la degradation des reserves lipidiques sur clinostat, la croissance racinaire reste plus forte. L'analyse morphometrique met en evidence une rhizogenese et une croissance du systeme racinaire accrues apres 5 j de clinorotation a la lumiere. L'augmentation de la biomasse de cet organe (30%) est aussi observee apres 10, 15, 20 et 25 j de clinorotation a la lumiere mais elle est due uniquement a la forte croissance des racines laterales. En ce qui concerne la racine primaire, elle croit plus vite sur le clinostat jusqu'au 15 e m e j, puis sa croissance est fortement ralentie. L'analyse du cycle cellulaire dans la region corticale de la racine primaire et le dosage de l'aia, de l'aba et de la zeatine dans la pointe de cet organe revelent que l'augmentation de la croissance de la racine primaire apres 5 j de clinorotation est liee a une elevation de la teneur en aia et en aba suivie d'une forte acceleration de l'activite meristematique. Par contre, une plus grande quantite d'aia, d'aba et de zeatine apres 15 j de clinorotation serait responsable d'un desequilibre de la balance hormonale, d'une diminution de l'activite meristematique et d'un arret de la croissance de la racine primaire. Cette perturbation du cycle cellulaire sur clinostat est suivie par une perte de la dominance apicale de la racine primaire ce qui explique la forte elongation des racines laterales et leur emergence pres de la pointe de la racine primaire apres un long sejour en clinorotation.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 177 p.
  • Annexes : 328 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.