Reconstruction tridimensionnelle à partir d'une séquence d'images : application à l'imagerie aérienne

par Brigitte Géraud

Thèse de doctorat en Mathématiques appliquées

Sous la direction de Christine Graffigne.

Soutenue en 1999

à Paris 5 .

Le président du jury était Georges Stamon.

Le jury était composé de Christine Graffigne, Jean-Pierre Cocquerez, Francis Schmitt, Georges Stamon, Gilles Foulon, Guy Le Besnerais.

Les rapporteurs étaient Jean-Pierre Cocquerez, Francis Schmitt.


  • Résumé

    Dans cette these, nous nous sommes interesses au cas ou le survol de la scene est impossible, ce qui engendre des prises de vues obliques acquises a une grande distance de la zone d'interet. Les difficultes pour estimer le relief de la scene sont alors accrues : le rapport b/h est plus faible, la resolution des images est variable, les variations du relief sont faibles par rapport a la distance camera-scene ce qui rend la scene quasi-plane au vu de la camera embarquee. La methode de reconstruction 3d proposee est adaptee a ces conditions de prise de vue et ses principaux objectifs sont : la precision des estimations et une facilite de mise en oeuvre pour une utilisation dans un environnement embarque. C'est une methode de reconstruction multi-bases fondee sur l'exploitation massive d'informations (sequence d'une centaine d'images fournies avec les prises de vues). L'algorithme admet une architecture parallelisable grace a un traitement global des donnees et par une estimation directe du relief par un decoupage en strates de celui-ci. Enfin, nous avons mis en avant des analogies interessantes entre notre methode de reconstruction et le traitement sar (synthetic aperture radar) d'une image radar. Les resultats de l'application de notre methode sur une sequence d'images de synthese au rendu tres realiste sont probants puisque nous obtenons une precision metrique avec des images de resolution moyenne d'un metre. De plus, la carte de relief estimee est un tres bon support de travail pour des algorithmes de reconnaissance de batiments car les structures sont tres bien restituees. L'algorithme utilise est entierement automatique et facile a mettre en oeuvre ; il pourra donc etre utilise dans des environnements embarques et son champ d'application pourra etre etendu a d'autres contextes difficiles tels que l'acquisition d'images a visee axiale ou rasante.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (180 p.)
  • Notes : Avis du jury non réceptionné. Pas de reproduction
  • Annexes : Bibliogr. p. 175-180

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MF-1999-GER
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.