Optimisation d'un nez electronique par des techniques de reconnaissance de formes application a la discrimination de composes gazeux odorants

par CHAOUKI REGOUI

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Georges Stamon.

Soutenue en 1999

à Paris 5 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans le but d'estimer la qualite de l'air interieur, notre travail a consiste a modeliser la perception de l'intensite d'odeur en utilisant un nez electronique etalonne par un panel sensoriel humain. Nous avons evalue l'intensite d'odeur percue des emissions gazeuses degagees par des materiaux frequemment utilises dans le batiment, les peintures, et qui occasionnent souvent des genes qui sont difficilement formalisables par les occupants des lieux. Nous avons recouru a des techniques de reconnaissance des formes, notamment des reseaux de neurones formels, pour traiter les donnees acquises a la fois par des outils analytiques, des capteurs multi-gaz (ou nez electronique) et un panel sensoriel de sujets humains. Nous avons ainsi pu montrer que les sujets humains presentaient chacun une sensibilite differente mais qu'un consensus pouvait se degager pour des odeurs soit assez fortes (en intensite), soit desagreables. Nous avons aussi pu determiner une segmentation sensorielle des echantillons de peinture. Enfin, nous avons pu estimer, en utilisant un nez electronique, l'intensite de l'odeur percue des peintures telle qu'elle serait ressentie par le panel humain.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 196 p.
  • Annexes : 85 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque Saints-Pères Sciences (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Saints-Pères Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.