Les jonctions communicantes et leurs proteines constitutives, les connexines, dans la spermatogenese normale et pathologique

par CATHERINE BATIAS

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Georges Pointis.

Soutenue en 1999

à Paris 5 , en partenariat avec Université René Descartes. Faculté de médecine Necker enfants malades (Paris) (autre partenaire) .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?