Construction du sens dans le discours politique de la femme

par Patricia Aravena Rivera

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Frédéric François.

Soutenue en 1999

à Paris 5 .


  • Résumé

    Dans une perspective pragmatique et de l'analyse du discours, la problématique de la spécificité discursive surgit à partir de l'établissement, de la transmission, de la circulation et de l'interprétation des discours d'autrui. Dans ce sens, cette étude apparait comme une réflexion qui tente de décrire la construction du sens dans le discours de quatre femmes appartenant à divers secteurs politiques au chili des années 90: chambre de député(e)s et sénat chiliens. L'hypothèse de travail se situe dans la possibilité de subjectiver un discours qui déclenche un effet social base essentiellement sur la mise en mots. La mise en mots d'une spécificité inscrite dans un contexte public, politique, qui se veut une particularité énonciative. Cette particularité rend fondamentale la présence d'un sujet énonciateur féminin (chilien) afin de positionner par le discours une identité qui cherche à définir la pluralisation des rôles au sein d'une société "moderne" telle que la chilienne des années 90. En ce qui concerne la méthodologie d'analyse, nous considérons un dispositif d'analyse défini selon trois pôles spécifiques a la mise en mots. L'articulation de ces trois pôles contribuera à l'ébauche de la spécificité du discours dans le domaine public chilien. Cette recherche présente trois parties : la première qui comporte deux chapitres fixe l'univers théorique des champs de l'argumentation, du dialogisme dans le discours, des genres de discours, du discours de genre social, de la cognition et la politique, du temps et du discours. . . ; la deuxième présente une étude de la presse chilienne : comment celle-ci "visibilise" la participation de la femme chilienne en politique. Cette analyse aide à l'élaboration du modèle du contexte qui fonde la troisième partie de cette recherche. Cette dernière présente enfin l'étude du corpus de quatre textes écrits par des femmes chiliennes s'exprimant dans un contexte public, politique au sein du système démocratique actuel au chili. Ces analyses nous évoqueront le pouvoir rédempteur de la mise en mots qui consiste à surmonter la mort et l'oubli des sujets absents du monde public. Le discours en tant que reconstruction, s'actualise dans cette recherche, et sa réalité reproduit un regard de l'expérience chilienne, dans une période précise. Elle s'intègre à notre perception globale par les mots de la langue et le sens qu'ils expriment.

  • Titre traduit

    The construction of meaning in women's political speech in Chili


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (332 p.)
  • Notes : Avis du jury non réceptionné. Pas de reproduction
  • Annexes : Bibliogr. 307-332 f. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.