Description de l'ingouche : parler du centre nord du caucase

par Françoise Guérin

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Chrístos Klaíris.

Soutenue en 1999

à Paris 5 .


  • Résumé

    L'objet de ce travail est de faire une description synchronique de l'ingouche (dialecte de la langue nakh) parle sur le territoire caucasien de l'ingouchie, republique federee a la russie. La phonologie, la syntaxe et la synthematique sont les principaux axes de recherche. Une place preponderante est laissee a l'etude syntaxique : l'inventaire des classes est ordonne autour de la dichotomie predicat non verbal (predication connective) et predicat verbal (predication nucleaire). L'etude des fonctions syntaxiques qui sont considerees comme des signes linguistiques a part entiere permet de dresser un systeme relationnel coherent et economique. La structure ergative, la valence des verbes en relation avec les roles semantiques et les changements diathetiques ont ete egalement etudies. La dimension humaine n'a pas ete ecartee, elle est presente avec l'etude ethnolinguistique de quelques concepts (espace, temps. . . ), qui s'expriment a la fois sous des formes grammaticalisees et sous des formes lexicalisees, montrant ainsi comment les ingouches envisagent leurs rapports avec le monde.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 540 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 196 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.