Analyser l'activité d'explication pour concevoir en terme d'aide : application à la formation et à la négociation commerciale

par Myriam Fréjus

Thèse de doctorat en Psychologie cognitive

Sous la direction de Jean-Claude Sperandio.

Soutenue en 1999

à Paris 5 .


  • Résumé

    L'activité d'un << expliquant >> cherchant à faire connaitre des faits ou des phénomènes pour aider ses interlocuteurs à comprendre et agir est notre objet d'étude. Cet objet d'étude est déterminé par une problématique technologique visant à concevoir des outils susceptibles d'être des aides au travail d'explication. Deux projets industriels, dans les domaines de la formation professionnelle et de la négociation commerciale, fondent cet objectif de conception d'une situation interactive médiatisée. Nous cherchons à établir des recommandations pour la conception d'aides à l'explication valables pour différents domaines d'applications. Découlant de ces objectifs, l'analyse de l'interaction entre l'expliquant et ses interlocuteurs et l'analyse du rôle des outils à disposition, cherchent à prendre en compte la construction dynamique de la situation en considérant ses aspects interactionnels et communicationnels. En cela, cette approche se démarque d'une approche cognitiviste classique. Nous envisageons les interactions d'explication comme situées et co-construites par les différents participants. Cette approche théorique guide l'élaboration de notre méthodologie de recueil et d'analyse des données, basée sur les théories d'analyse des échanges langagiers. L'analyse en récits réduits nous permet d'analyser la dynamique et la structure des interactions d'explication en favorisant le point de vue de l'expliquant, sur la base de données recueillies en situation réelle. Nous décrivons ainsi l'activité d'explication pour chaque session de formation et chaque négociation commerciale étudiée ; l'approche transverse recherchée est validée par les similitudes trouvées intra et inter domaines du point de vue de la composition et de l'engendrement de ces interactions et des rôles des acteurs et des outils. Nous élaborons alors un modèle général de la construction des interactions d'explication montrant, leur organisation stable et leur variabilité, reflétant la co-construction de ces interactions et la négociation permanente du sens. Le modèle des interactions médiatisées d'explication précise les rôles des outils en tant que soutiens de l'activité d'explication. Ces trois niveaux d'analyse nous permettent d'élaborer des recommandations pour la conception d'outils d'aide à l'explication.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (403, 263 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 243-259

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Institut national d'étude du travail et d'orientation professionnelle. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1999/FRE
  • Bibliothèque : Institut national d'étude du travail et d'orientation professionnelle. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1999/FRE (+)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3953
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.