Le concept syndical de salaire, entre logique macro-économique et "régulation" : le cas de l'individualisation

par Stéphane Lardy

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Anne-Marie Guillemard.

Soutenue en 1999

à Paris 5 .


  • Résumé

    La question du salaire est depuis fort longtemps au cœur de la revendication ouvrière. Cette recherche se propose d'étudier plus particulièrement les positions et les comportements observés au sein de la confédération française démocratique du travail (CFDT), de la confédération générale du travail (CGT) et de la confédération générale du travail-force ouvrière (CGT-FO) face à la question du salaire. Les confédérations syndicales françaises ont construit, depuis la fin de la seconde guerre mondiale, la notion de << salaire externalisé >> en résonance avec le développement et la consécration du rapport salarial fordiste. Ce concept s'inscrit donc dans une logique macro-économique et relationniste. L'apparition de nouvelles formes de rémunération au début des années quatre-vingt, notamment l'individualisation du salaire, remet en cause la doctrine du salaire élaborée par les confédérations. Par conséquent, il convient de rechercher comment les syndicats de base, face à ces nouvelles politiques de rémunération, perçoivent et appliquent le concept syndical de salaire. Dans ce cadre, les sections syndicales d'entreprises privilégient, dans leur action quotidienne, des logiques environnementales qui les amènent à prendre des positions différentes de celles de la fédération et/ou de la confédération, créant ainsi une régulation locale. Ainsi, les syndicats de base créent, non seulement des règles, mais aussi des micro-systemes sociaux. Par le biais d'une approche en termes de régulation, cette recherche démontrera que, concernant la notion d'individualisation du salaire, les sections syndicales n'appliquent pas uniformément un corps de règles émanant de la direction, d'un tiers ou des niveaux supérieurs de leur organisation, mais, qu'en adoptant ces mêmes règles a un environnement local déterminé, elles les modifient et créent ainsi une véritable régulation. L'analyse des stratégies syndicales face à l'individualisation du salaire permet ainsi de soutenir que les syndicats de base donnent naissance à un système social local ou ils ne cherchent pas uniquement la maximisation d'un gain matériel, mais tendent à stabiliser les rapports sociaux en << jouant >> sur les règles.

  • Titre traduit

    The union concept of wages, macro-economic pattern and "regulation" : the individualization case


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (627 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 526-543

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3737
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.