Anomie institutionelle et politique au Maroc : un essai d'interpretation socio-politique

par Mohamed Oukssisse

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de André Akoun.

Soutenue en 1999

à Paris 5 .

Le jury était composé de Mohammed Harbi, Jean-Claude Santucci.


  • Résumé

    Ce qui distingue l'ordre politique marocain est le vide institutionnel et politique, l'ineffectivité du droit et le dysfonctionnement de la société civile et politique. Cet état de chose est séculaire. Il est le résultat de la forte personnalisation du pouvoir, a la non institutionnalisation de l'état et a la négation de la configuration de l'espace politique et de l'espace public comme un lieu de débats et d'échanges. En effet, le pouvoir demeure personnalise et un lieu occupe et la question intangible liée a la légitimité de l'autorité politique reste loin des principes de la révolution de 1789.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (688-LXXVIII p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 572 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Paris - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales (Paris). Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1999PA05H032
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.