Le mouvement dans les processus de symbolisation dans la pratique sociodramatique auprès d'une population délinquante

par Liliane Goldsztaub

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Édith Lecourt.

Soutenue en 1999

à Paris 5 .


  • Résumé

    Le mouvement, dans les processus de symbolisation, dans la pratique sociodramatique, auprès d'une population délinquante cette thèse cerne la fonction du mouvement, comme un des processus de symbolisation. Cette recherche met en relief trois mouvements ayant des effets dans les processus de symbolisation du cadre défini : - le mouvement intra-psychique le mouvement corporel le mouvement dans le cadre sociodramatique. Ces mouvements qui initient des processus de symbolisation, sont également des lieux de stockage d'un mi-dire ou d'un mi-agir. La thèse montre comment des point de fixité, qui servent de repères et de lieux d'arrimage, a certains sujets, peuvent lorsqu'ils sont pris dans un mouvement, être délogés et entrer dans un processus de symbolisation. Le sujet peut alors "lâcher" ces lieux d'ancrage, au profit d'une chaine signifiante et symbolisante. La thèse expose, l'intérêt du mouvement, et de ses effets dans les processus de symbolisation, avec une population qui a tendance à être dans l'agir, ou une population en difficulté sociale. La recherche se conclue sur des perspectives, avec les populations délinquantes, les populations en difficultés sociales, notamment en préconisant le sociodrame, comme lieu de symbolisation, d'un lien social qui se délite. Elle montre l'intérêt d'une pratique de groupe, avec des populations qui vivent en collectivité, ou notamment par rapport aux phénomènes de bande. Le sociodrame comme antichambre, d'un lieu thérapeutique, est envisagé pour les personnes qui ne sont pas ou ne peuvent pas faire une demande thérapeutique. L'intérêt du sociodrame comme outil de formation, pour les personnes qui encadrent les populations cites est expliqué.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (pagination multiple)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 286-289

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.