Les creches collectives du val-de-marne de 1950 a 1996 : politiques, usagers, et representations. contribution a une sociologie de la petite enfance.

par Catherine Bouve

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Éric Plaisance.

Soutenue en 1999

à Paris 5 .


  • Résumé

    Notre problematique centrale est de saisir le sens de l'evolution socio-professionnelle de la population des creches collectives, qui lui-meme questionne le sens de la fonction sociale de celles-ci, afin d'interroger le lien entre le processus politique concernant l'accueil des jeunes enfants et le sens de l'usage que font les parents de la creche. Une recherche socio-historique nous permet de reperer d'abord l'evolution ideologique de cette institution depuis sa creation jusqu'a aujourd'hui, puis le contexte francais des politiques familiales depuis 1950, et de remettre en question la pertinence du modele actuel de fonctionnement des creches collectives. C'est au niveau departemental du val-de-marne, l'un des rares a complexifier le reseau d'acteurs institutionnels habituellement concerne par les politiques d'accueil de la petite enfance (conseil general, municipalites, caf), que nous reperons comment la politique locale influence la definition de l'offre en equipements ainsi que la gestion des demandes. Enfin, l'analyse des representations parentales de la creche permet de degager tout un reseau complexe de relations ou la distance ou la connivence culturelles traditionnellementattribuees a certains profils sociaux envers cette institution sont remis en cause. L'analyse des discours permet alors l'elaboration d'un essai typologique des systemes de rapport des parents a la creche collective. Le cadre d'analyse theorique se situe au croisement de concepts tels que champ, habitus, strategies elabores par p. Bourdieu et de la sociologie comprehensive qui implique un renversement du mode de construction de l'objet.

  • Titre traduit

    Public creches in val-de-marne from 1950 to 1996 : policies, users, and images. contribution to the sociology of infants


  • Résumé

    Our major concern is to understand gradual changes in the social groups of people turning to public creches. Through these changes the social role played by the creches will be questioned, and finally the link between the policy operated by child care centres on the one hand, and the way the parents use those centres on the other hand, will be involved. The sociohistorical research which was carried out enabled us to highlight the changes in the ideology on which this type of nurseries has been based, from the time they were created until now. The various family policies that have been implemented in france since 1950 was also examined, and the current running of public creche was assessed and questioned. The present study has been performed in val-de-marne, one of the very few french departments which have developed a growing network of institutional authorities such as the conseil general, city councils and the local family allowance office, which are commonly involved in child care policy. The collected information made it possible to pinpoint how equipment supplies and needs management are influenced by local policies. Finally, a complex network of relations appeared from the analysis of the way parents mentally picture child care centres. As a result, the cultural gaps or, conversely, the close links which have traditionnally been reported as existing between certain types of social groups and the child care institution were questioned. A subsequent analysis of discourse made it possible to write an essay about the typology of the various relational patterns between parents and public creches. Our theoretical study was influenced by the concepts developed by bourdieu - such as field, habitus and strategies - and the so-called comprehensive sociology, which implies a reversal in the mode of construction of an object.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par l'Harmattan à Torino, Budapest, Paris

Les crèches collectives : usagers et représentations sociales : contribution à une sociologie de la petite enfance


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (848 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 295 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3233
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par l'Harmattan à Torino, Budapest, Paris

Informations

  • Sous le titre : Les crèches collectives : usagers et représentations sociales : contribution à une sociologie de la petite enfance
  • Dans la collection : Travail du social , 1286-7829
  • Détails : 1 vol. (309 p.)
  • Notes : Réimpr. : 2002, 2005, 2007, 2010.
  • ISBN : 2-7475-1340-8
  • Annexes : Bibliogr. p. 281-291. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.