Le changement conceptuel chez l'enfant. Etude developpementale des representations naives du son

par Karine Mazens

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jacques Lautrey.

Soutenue en 1999

à Paris 5 .


  • Résumé

    Le changement conceptuel est etudie dans le domaine de la physique et plus particulierement a propos du concept de son chez les enfants de 6 a 10 ans. L'objectif est de determiner l'organisation de ces connaissances naives et trois conceptions theoriques sont considerees : les categories ontologiques selon keil et chi, les connaissances fragmentees selon disessa et les theories naives selon vosniadou et carey. Les enfants concoivent-ils le son comme etant fait de matiere ou comme etant un processus? les enfants appliquent-ils au son certaines proprietes de la matiere comme la substantialite, le poids, la permanence et/ou ont-ils une idee du processus vibratoire? la coherence de ces connaissances est etudiee a plusieurs niveaux : a l'interieur d'une propriete, entre les proprietes et entredeux concepts differents appartenant au domaine de la physique (le son et la chaleur). 292 enfants ont ete interroges individuellement a partir de petites experiences, de dessins, de questions. Pour la propriete de substantialite, quatre modeles mentaux sous-tendus par deux theories sont mis en evidence. L'etude de la coherence entre les differentes proprietes montre une organisation hierarchique. Les proprietes de poids et de permanence sont abandonnees avant la propriete de substantialite. Les enfants savent ce qu'est une vibration mais sans pour autant en comprendre le mecanisme pour le son. L'etude de la coherence entre le son et la chaleur montre une organisation similaire pour ces deux concepts. Les connaissances naives des enfants sont coherentes et le changement conceptuel est lent et graduel.

  • Titre traduit

    Conceptual change in childhood : the development of naive representations of sound


  • Résumé

    Conceptual change in the domain of physics, focusing on the phenomenon of sound is investigated in 6- to 10-year-old children. This research describes the organization of naive knowledge and three different theoretical conceptions are considered : ontological categories (keil and chi), knowledge in pieces (disessa) and naive theories (carey and vosniadou). Do children consider sound as made of matter or as being a process? do they assign material properties to sound such as substantiality, permanence and weight and/or do they know about the vibratory process? coherence of this knowledge is studied at different levels : within one property, between properties and between two different concepts belonging to the physical domain (sound and heat). 292 children were interviewed individually using small physical experiments, drawings and questions. For substantiality, four mental models constrained by two theories were shown. An investigation of the coherence between different properties showed a hierarchical organization. Weight and permanence properties were abandoned before the substantiality property. Children knew what was a vibration but without understanding the mechanism for sound. An investigation of sound and heat phenomena showed a similar organization for these two concepts. Children's naive knowledge is coherent and conceptual change is slow and gradual.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 261 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 126 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3250
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.