Une réflexion sur les problèmes rencontrés dans la perception de l'image et de la réalité sociale

par Hyoung-Il Joo

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de André Akoun.

Soutenue en 1998

à Paris 5 .


  • Résumé

    Le présent travail a pour but de réfléchir sur le rapport que l'on entretient avec le monde réel à travers les images. Il s'agit donc d'éclaircir la position épistémologique d'un sujet social face à la structure ontologique de diverses images. Le terme + image ; désigne une représentation à la fois mentale et matérielle. L'image-tableau (image matérielle) est en quelque sorte une matérialisation de l'image-souvenir (image mentale). Ce qui nous intéresse ici, c'est quel genre de rapport l'image-tableau, appelée désormais image, dont l'existence est contrainte par l'aspect technique de sa matérialité, entretient avec l'image-souvenir dont la nature est à la fois individuelle et sociale. On interroge successivement les structures ontologiques de diverses images : image-souvenir, image-miroir et image-tableau dont font partie images conventionnelles, images optiques et images numériques. La question de la technique, immanente a la nature de l'image, est également abordée en rapport avec les notions telles qu'habitude et mémoire. Ayant défini l'image comme objet-media entre le sujet regardant et l'objet regarde, on examine le statut de l'image en tant que signe dans la communication sociale. Dans cette réflexion sémiotique menée avec les concepts peirciens tels qu'icone, indice, symbole ou interprétant, on arrive à définir l'image comme signe de réception. L'accent est ainsi mis sur le problème de la réception de l'image plutôt que sur celui de l'émission. La réflexion sur le problème fondamental de la communication sociale entre l'émetteur et le récepteur nous mène a la découverte de la notion d'horizon d'attente qui est également en rapport très étroit avec la notion de mémoire sociale. On découvre finalement que la nature même de l'image réside dans les interactions permanentes entre matériel et mental, entre objectif et subjectif, entre réel et irréel, entre actuel et virtuel, entre technique et horizon d'attente, entre habitude et mémoire, etc. Comme le monde qui est en Etame changement, l'image change dans les interactions permanentes.

  • Titre traduit

    A reflection on the problems occured in the perception of image and of social reality


  • Résumé

    The general purpose of this thesis is to explore one's relationship with the real world captured through images. It's a matter of clarifying the complicated relationship between the epistemological position of a social subject and the ontological structures of diverse images. The term + image ; refers to a representation which is both mental and material. The picture-image (material image) is, in a sense, a materialization of the memory-image (mental image). What interests us here is what kind of relationship the picture-image, henceforth called image, whose existence is limited by the technical constraint of its materiality, has with the memory-image whose nature is both individual and social. Successively i examine the ontological structures of diverse images, such as memory-image, mirror-image and picture-image to which belong the conventional images, the optical images and the computer graphic images. The question of the technology which is immanent in the nature of the image is also researched in dealing with the concepts like habit and memory. Having defined the image as a medium-object between the subject and the regarded object, i examine the status of the image as a sign in social communication. With the semiotic reflection applying peirce's concepts like icon, index, symbol or interpretant, image can be defined as a sign of reception. The emphasis is thus placed on the matter of the reception of image rather than on that of the transmission of image. The reflection on a fundamental problem of social communication between a transmitter and a receiver permits us to discover the notion of horizon of expectations which has a close relationship with the notion of social memory. I discover, finally, that the very nature of the image is in the continuous interactions between the material and the mental, between the objective and the subjective, between the real and the unreal, between the actual and the virtual, between the technology and the expectation horizon, and between habit and memory. Like the world which is in eternal change, the image changes through continuous interactions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (438 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 421-433, annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3199
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.