Le commerce, des services et les pays en developpement

par Léga Goba

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Zalmaï Haquani.

Soutenue en 1999

à Paris 5 .


  • Résumé

    L'expansion rapide du commerce mondial des services que nos observons actuellement offre aux pays en developpement ( p. E. D ) l'occasion de diversifier leurs exportations, d'attirer davantage les investissements etrangers et de creer de nouveaux gisements d'emplois. Cette tendance ne peut que s'accentuer avec la conclusion en 1994 a marrakech de l'accord general sur le commerce des services (g. A. T. S ) qui liberalise les marches. Malheureusement peu de p. E. D jouent un role majeur sur le marche mondial en tant que producteurs ou de fournisseurs de services. En 1995, les p. E. D detenaient 12,9% du marche de l'exportation des services commerciaux contre 83% pour les pays developpes. Pour corriger cette inegalite criante, le g. A. T. S comporte, comme l'avait demande la declaration ministerielle depunta del este ( uruguay ), une serie de dispositions specifiques pour les p. E. D et dans de nombreux cas un traitement derogatoire pour les 47 pays les moins avances ( p. M. A ). Mais l'adhesion massive au multilateralisme par les pays du sud n'a pas empeche ceux-ci de faire partie du vaste mouvement d'integration regionale qui se poursuit dans le domaine des services. Force est de constater que lesecteur des services reste encore marginal dans les differents programmes d'integration regionale entre p. E. D. Si la tendance actuelle de former des alliances regionales se maintient, les specialistes souhaitent qu'elles contribuent a liberaliser le commerce et que, ce faisant, elles facilitent la participation au g. A. T. S, un accord qui profitera manifestement aux producteurs de services les plus concurrentiels. Est-ce que les p. E. D ont la capacite necessaire pour ouvrir leurs marches a la concurrence etrangere ?


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (568 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.708 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de la Faculté de Droit (Malakoff, Hauts de Seine). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.