L'eau : ressource strategique au moyen-orient

par Georges Amine Lebbos

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Pascal Chaigneau.

Soutenue en 1999

à Paris 5 .


  • Résumé

    Cette these sera consacree a l'etude de l'analyse de la question de l'eau dans son aspect strategique et ses repercussions sur la vie des populations et des gouvernements des pays des deux bassins hydrauliques (bassin du tigre et de l'euphrate et le bassin du jourdain) du moyen-orient. Element essentiel de la vie, la recherche d'un controle sur les ressources en eau se trouve au coeur des conflits du moyen-orient. En effet la recherche de l'eau pour la consommation humaine ou pour l'irrigation est ancienne et constante dans cette region. Le probleme de l'eau a pris une nouvelle tournure dans les annees cinquante avec la mise en oeuvre de grands projets hydrauliques et l'explosion demographique dans les pays de cette zone. Avec l'augmentation de la consommation, les ressources hydrauliquesactuelles dans la plupart des pays de la region ne suffisent plus a repondre aux demandes engendrees par la croissance demographique et les besoins de l'economie. Malgre la rarete de l'eau dans cette region, les etats du moyen-orient se sont lances dans des programmes de bonification des terres afin d'accroitre leurs productions agricoles dans le but d'atteindre l'autosuffisance alimentaire. Cette situation est d'autant plus compliquee que certains pays de la region disposent de la capacite -technique ou position geographique - d'influer l'approvisionnement en eau des pays du meme bassin. Les discours sur l'eau oscillent entre catastrophisme et mise en garde et meme a partir des annees soixante dix on commence a parler << d'arme hydraulique >> ou d'une << guerre d'eau >>. Aujourd'hui et plus que jamais la question de l'eau est dominee par des rapports de forces entre la turquie, la syrie et l'irak et entre israel et ses voisins arabes. Cette situation est aggravee par le manque de concertation entre les etats voisins, l'ambiguite juridique et l'absence d'un regime uniforme qui organise le partage de l'eau des fleuves ou des nappes souterraines entre deux ou plusieurs etats riverains. Des solutions techniques et politico-juridiques sont proposees pour un meilleur partage des eaux entre les differents pays, mais seules des avancees politiques et diplomatiques sont probablement susceptibles d'attenuer le probleme de l'eau au moyen-orient.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (433 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 180 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de la Faculté de Droit (Malakoff, Hauts de Seine). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.