Activités enzymatiques antioxydantes et péroxydation lipidique au cours de l'ischémie/reperfusion rénale : développement d'un procédé de conservation basse température en réponse au stress oxydant

par Pascal Eschwege

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Gérard Benoît.

Soutenue en 1999

à Paris 5 .


  • Résumé

    Nous avons étudié sur un modèle d'ischémie chaude et de reperfusion obtenu par clampage pédiculaire des reins de rat, les conséquences de l'action radicalaire sur les membranes cellulaires (détection immunohistochimique tissulaire de malondialdéhyde et de 4-hydroxynonenal) et sur l'activité des enzymes antioxydantes (superoxyde dismutase Mn et Cu/zn, catalase, glutathion peroxydase). Nous avons montré qu'il existait une peroxydation lipidique qui s'étend du cortex superficiel vers la médullaire du rein au fur et à mesure que la durée de l'ische��mie chaude se prolonge (0 à 60 minutes). Nous avons aussi constaté une baisse des activités des enzymes antioxydantes. La reperfusion majore les effets de l'ischémie sur l'activité enzymatique antioxydante pendant les 72 premières heures. La baisse de la superoxyde dismutase Mn et de la glutathion peroxydase a orienté nos travaux vers une étude de l'activité mitochondriale dans son rôle régulateur de l'apoptose. Les protéines pro et antiapoptotiques, Bax et Bcl-2, ne semblent pas exprimées dans le tissu rénal ischémique. Le modèle d'ischémie par clampage pédiculaire ne semble pas inducteur d'apoptose cellulaire. En réponse au stress oxydant, nous avons étudié la possibilité d'une conservation du foie et du rein à une température de - 4ʿC. Nous avons montré la forte toxicité d'un cryoprotecteur, le 2-3 butanediol, aux concentrations supérieures à 10% (v/v) sur les cellules endothéliales et sur le foie de rat. En revanche à une concentration inférieure à 10% (v/v), il semble possible de conserver dans de bonnes conditions le foie (pendant 72 heures) et les reins de rat (pendant 96 heures). Les activités enzymatiques antioxydantes semblent bien conservées pour le rein préservé à -4ʿC pendant 96 heures. Cependant ce type de conservation nécessite une perfusion et une conservation sur machine spécifique que nous avons mis au point au laboratoire. Les résultats de ces travaux orienteront nos axes de recherche (i) vers la lise au point de marqueurs permettant d'apprécier la qualité des organes ischémiques, (ii) vers la préparation de solution de préservation et de reperfusion plus adaptées, et enfin (iii) vers l'application de base température lors de la phase de conservation hypothermique.

  • Titre traduit

    Enzymatic antioxidant activities and lipid peroxidation during renal ischemia/reperfusion. Subzero non freezing preservation as a response to the oxidative stress.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 127-XIV f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque médicale Cochin-Port Royal (Paris). Service commun de la documentation. Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : DOC 1999 / 08
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 2056
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.