Implication des lymphocytes T CD8+ dans la physiopathologie de l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine : étude de la primo-infection du macaque par le virus de l'immunodéficience simienne

par Philippe Caufour

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Dominique Dormont.

Soutenue en 1999

à Paris 5 .


  • Résumé

    Du fait de la position privilégiée occupée par les lymphocytes T CD8+ au sein de la réponse immune anti-VIH, il apparaît nécessaire d'analyser l'évolution spatio-temporelle de l'activité antivirale CD8+ et ses mécanismes de régulation. Le modèle expérimental du macaque infecté par le SIV offre la possibilité unique d'aborder en détail cette problématique, en particulier, au cours de la primo-infection dont l'étude chez l'homme se heurte à des restrictions d'ordre éthique et pratique. Nous avons démontré que, dès les premières semaines de l'infection, des perturbations précoces affectaient les lymphocytes T CD8+ ; ces modifications varient selon la localisation anatomique considérée. Ces changements au sein du compartiment CD8 sont concomitants de modifications du niveau d'expression des messagers codant les cytokines IL-7, IL-15, IL-16 et MIP-1a. La simultanéité de ces deux phénomènes et les propriétés des cytokines étudiées, laissent supposer que ces cytokines participent aux phénomènes de prolifération/recrutement observés au sein des tissus et à l'installation de la réponse immune. L'expression des messagers de l'IL-16, qui suit une cinétique inverse à l'évolution de la charge virale, suggère que cette cytokine participe au contrôle de la réplication virale. Au cours des infections par un virus atténué ou par un virus pathogène, nous avons mis en évidence dans les tissus pulmonaires, une augmentation des chimiokines MIP-1a , MIP-1ß et RANTES ; l'augmentation significativement plus importante de RANTES au cours de l'infection par le virus atténué suggère que cette chimiokine pourrait prendre part à l'installation de la réponse immune singulière existant chez ces animaux.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 47-133f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque médicale Cochin-Port Royal (Paris). Service commun de la documentation. Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : DOC 1999 / 06
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 1115
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.