Etude de l'expression des composants du système insulin-like growth factor (igf) dans un modèle dérivé d'un neuroblastome humain

par Daniel Chambéry

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la matière

Sous la direction de Sylvie Babajko.

Soutenue en 1999

à Paris 5 .

Le président du jury était Yves Goussault.

Le jury était composé de Sylvie Babajko, Yves Goussault, Christian Gespach, Jean Bénard, Michel Binoux, Olivier Delattre.

Les rapporteurs étaient Christian Gespach, Jean Bénard.


  • Résumé

    Les éléments du système IGF sont fortement impliqués dans la prolifération et la différenciation des cellules dérivées du neuroblaste. Nous avons montre que l'acide rétinoïque (atra) modulait l'expression des IGFBP2, 4 ET 6 au niveau transcriptionnel et/ou post-transcriptionnel dans la lignée cellulaire SK-N-SH dérivée d'un neuroblastome humain. Nous avons également montre que d'autres agents induisant la différenciation de ces cellules comme les isomères 9-CIS ET 13-CIS RA, la vitamine D3, T3 ou bien le TPA pouvaient réguler l'expression des 3 IGFBP secrétées par les cellules SK-N-SH. Nous avons cloné le promoteur proximal de l'iGFBP6 humaine (NT766/+1 du site d'initiation de la traduction) et nous avons mis en évidence un élément indispensable à une activité basale maximale dans les 100 premières paires de base et la présence d'un répresseur dans la région NT766/639. Nous avons montre par ailleurs que les régulations par la vitamine D3, T3 OU LE TPA pouvaient s'effectuer au niveau transcriptionnel sur le gène HIGFBP6. L'oncogène N-MYC est un facteur de mauvais pronostic important dans le neuroblastome, c'est pourquoi, nous avons ensuite étudié son effet sur l'expression des composants du système IGF dans la lignée SK-N-SH (qui ne l'exprime pas). Nous avons montré sur des clones de cellules transfectees de façon stable avec N-MYC, une augmentation de l'expression du récepteur de type I, de l'IGF-II, de l'IGFBP2 et de l'IGFBP4 et a l'inverse une diminution de l'IGFBP6. Nous avons complété ces expériences par une étude sur la prolifération de ces cellules et nous avons montre que l'oncogene N-MYC induisait la prolifération des cellules in vitro et stimulait l'apparition de tumeurs chez des souris nude contrairement aux cellules contrôles transfectees avec la forme MUTEE N-MYC/XHOI. L'ensemble de ces données améliorent nos connaissances sur la régulation de l'expression des éléments du système IGF et la prolifération des cellules dans le neuroblastome.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (220 f.)
  • Notes : Avis du jury non réceptionné. Pas de reproduction
  • Annexes : Bibliogr. f. 196-220

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque Saints-Pères Sciences (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Saints-Pères Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.