L'hypocrisie de moliere a marivaux

par HEIDRUN MEISER

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Philippe Sellier.

Soutenue en 2000

à Paris 4 .


  • Résumé

    << l'homme, dit pascal, n'est que deguisement, que mensonge et hypocrisie, et en soimeme et envers les autres >>. Epris du reve du vrai et de la purete du coeur les auteurs classiques voient autour d'eux se multiplier les masques, dont ils font l'inventaire jusqu'a l'epuisement. Le faux devot a l'image de tartuffe est la figure primitive de l'hypocrite. Il se perpetue toujours dans toute la litterature classique. Mais il se joint a lui toute une legion d'autres porteurs de faux visages aussi peu sinceres que lui. Les oeuvres litteraires, qui surprennent par leur multiplicite extraordinaire, sont gouvernees par une preoccupation majeure : proposer de l'hypocrisie une approche nouvelle, se demarquer par rapport a la tradition. La conjoncture est extremement favorable a une telle entreprise. De nouvelles connaissances sur la conscience humaine permettent de saisir l'hypocrisie sous des angles inconnus jusque-la, c'est-a-dire pas simplement en tant que manoeuvre lucide d'un trompeur en matiere de devotion. Tous les vices peuvent se cacher sous toutes les vertus et cette feinte n'est pas necessairement le fait d'un fourbe malin, clairvoyant sur lui-meme et sur son deguisement. Mais l'originalite de l'epoque classique ne s'arrete pas la. Les auteurs diversifient les approches artistiques en dispersant le theme, qui, depuis le moyen age, s'etait essentiellement developpe dans la satire, dans les genres litteraires les plus divers. L'interet de cette ouverture est evident. Chaque genre, avec ses propres contraintes et ses propres preoccupations, traduit le theme de maniere differente. Aussi le voyage a travers les diverses formes litteraires contribue-t-il a l'etonnante diversite du theme de l'hypocrisie a l'age classique. Comment expliquer un tel age d'or? l'importance de l'augustinisme au cours de cette periode apparait comme le terreau de toutes les creations.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 505 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 373 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4663
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.