Juliusz Nagórski (1887-1944), un architecte, élève de l'Ecole des Beaux-Arts, entre Paris et Varsovie

par Marek Tomiczek

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Bruno Foucart.

Soutenue en 2000

à Paris 4 .


  • Résumé

    Juliusz Nagorskii (1887-1944), dans les années 1905-1910 élève de l'École des Beaux-arts à Paris. Pour la première fois il présente le projet de diplôme en 1914 (refusé) et pour la deuxième fois en 1926 (accepté). De retour en Pologne (1910) il commence sa carrière d'architecte indépendant qui dure jusqu'à sa mort survenue au cours de l'insurrection de Varsovie en 1944. Elève de l'académie Julian à Paris il effectua également de nombreux dessins, peintures, sculptures et même décoration de théâtre. Son activité d'architecte comprend aussi des travaux d'urbanisme et la restauration des bâtiments anciens. Parmi environ 90 projets connus jusqu'à maintenant (plus 4 projets d'études effectués encore à Paris) nous trouvons des thèmes aussi variés que : bibliothèque-musée, hôtels, bâtiments scolaires, immeubles de rapport, stades, bâtiments industriels, un salon d’édition, une ambassade, hôtels particuliers et résidences urbaines, villas, résidences secondaires, constructions de sport et de recréation, bâtiments administratifs, bureaux, gare de chemin de fer, palais et manoirs. Il faut encore mentionner plusieurs exemples de l'architecture dite "petite" - compositions des monuments, intérieurs des magasins, des bureaux, d'une banque et d'une poste, autels d'église, porches, une plaque commémorative, un tombeau et une chapelle sépulcrale. Nagorski fut l'architecte dont les œuvres ont subi une influence considérable de l'architecture née au sein de l'École des Beaux-arts à Paris et qui restait fidèle à la culture française au cours de toute son activité professionnelle. Au début ce fut une fascination nette de la culture française et de son histoire en générale, plus tard la dite influence prendra une forme plus concrète. Dans le deuxième cas Nagorski se sert des motifs employés par des architectes contemporains français et parfois il s'inspire même des projets concrets. Il s'agit ici des travaux des architectes tels que : Louis Sue, Michel Roux-Spitz, Henri Sauvage, Robert Mallet Stevens, Auguste Perret, Le Corbusier et Roger6Henri Expert. Le développement artistique de Nagorski suivait donc les tendances générales européennes et surtout françaises. En plus l'architecte montrait une grande habilité en transformant les modèles de l'architecture ancienne polonaise ….

  • Titre traduit

    Juliusz Nagórski (1887-1944), architect from Ecole des Beaux-arts between Paris and Warsaw


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 462 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 638 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4624
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2556

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3848
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.