Pour un contrat de lecture global -l'exemple de la presse tv francaise-

par Valérie Patrin-Leclère

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Jean-Baptiste Carpentier.

Soutenue en 2000

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans leur tres grande majorite, les titres de presse francais sont constitues a la fois d'un materiau redactionnel et d'un materiau publicitaire. Or cette dualite n'est generalement prise en compte par aucun de ceux qui se preoccupent de "penser" le titre de presse, qu'ils soient chercheurs, professionnels de la presse, ou professionnels de la publicite : le titre est assimile a son seul materiauredactionnel, et l'idee que la publicite inseree dans les pages puisse exercer une influence sur la lecture du titre n'est pas meme envisagee. Nous proposons, dans la lignee d'eliseo veron, d'apprehender la lecture du titre de presse comme un contrat. Mais nous substituons au "contrat de lecture" un "contrat de lecture global" : nous cherchons a demontrer que la relation construite par le titre avec ses lecteurs repose a la fois sur son materiau redactionnel, sur la nature de son materiau publicitaire, et sur la facon dont il traite la publicite. Notre enjeu est double : developper un concept qui permette de mieux apprehender le mecanisme de lecture des titres, et comprendre les causes et les consequences du fait que le titre est apprehende comme il l'est. Notre etude s'inscrit dans le champ vaste mais peu explore des relations entre la presse et la publicite. Nous avons donc commence par examiner le titre sous l'angle de la dependance de la presse a la publicite. Nous avons ensuite elabore une typologie critique des facons de penser le titre. Enfin, nous avons choisi pour terrain d'experimentation la presse tv, qui presente la specificite paradoxale d'etre tres peu etudiee et d'etre plus lue qu'aucune autre. Nous avons realise le contrat de lecture global de six titres tv -telerama, tele 7 jours, tele poche, tele star, tele z, et tele loisirs-, et nous en presentons l'analyse detaillee.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 607 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 212 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4661
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris IV. Ecole des hautes études en sciences de l'information et de la communication. bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Doc.60/1
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris IV. Ecole des hautes études en sciences de l'information et de la communication. bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Doc.60/2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.