La question de l'acceptabilité en grammaire de corpus

par Béatrice Chaput

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Olivier Soutet.

Soutenue en 1999

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'étude a pour objet d'apprécier les avantages qu'apporte la prise en considération de degrés dans l'acceptabilité des énoncés attestés en français contemporain. Par définition, ces phrases effectivement prononcées n'ont pas besoin d'être testées. Les grammaires traditionnelles condamnent pourtant certaines de ces productions ou les rapportent, au mieux, à d'autres registres - langage familier, oral,. . . -. Scientifiquement, une confusion est manifestement commise. Ces considérations relèvent de la sociolinguistique, elles ne peuvent tenir lieu de jugement dans une analyse purement linguistique. Aussi ces énoncés partiellement acceptables composent-ils un champ d'investigation, par négation ou omission, dont l'importance est indéniable pour qui veut parvenir à une analyse complète des morphèmes. Pour décrire cette acceptabilité partielle avec un ensemble fini de traits « définitoires », nous avons alors introduit la notion de règles « tendancielles » et pose l'hypothèse d'une déviation des signes en discours par rapport au système institué en langue (déviation dont la limite est définie par le jugement intuitif propre à chaque locuteur). Notre corpus corrobore cette hypothèse par trois principes récurrents de déviation, respectivement situés au niveau du prototype syntaxique et sémantique, de la valeur prédicative du signe et enfin de l'ordre de prévalence des « tendances ». Ces emplois périphériques justifient ainsi l'existence de rapprochements et d'échanges entre deux éléments (d'où la distinction utile entre « parties de langue » et « parties de discours »). Ils valident la pertinence d'un principe de continuum.

  • Titre traduit

    The question of acceptability in grammars of corpus (testified sentences)


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par Atelier national de reproduction des thèses [diffusion/distribution] à Lille

La question de l'acceptabilité en grammaire de corpus


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (468 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 432-443, index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4567
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. UFR de Langue Française. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 445 CHA

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3454
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par Atelier national de reproduction des thèses [diffusion/distribution] à Lille

Informations

  • Sous le titre : La question de l'acceptabilité en grammaire de corpus
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 1 vol. (468 p.)
  • ISBN : 2-284-02185-9
  • Annexes : Bibliogr. p. 432-443. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.